top

King Kong dans la BD
Aller à la page: <  1, 2, 3, 415, 16, 17  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    King Kong Index du Forum -> LE VILLAGE INDIGENE -> King Kong
Auteur Message
SUPERMEGALOSAURUS
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Sep 2007
Messages: 2 011
Localisation: Région parisienne
Point(s): 1 930
Moyenne de points: 0,96

MessagePosté le: 07/11/2008, 13:16    Sujet du message: King Kong dans la BD Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Carrément génial comme d'habitude Skil.

Bravo pour ton boulot, je sais le temps que ça prend de préparer, taper et mettre en forme des posts que ceux-ci, sans parler du temps de recherches en amont.

Chapeau bas Frère du Métal !
Revenir en haut
Titou.65
Brontosaure

Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2007
Messages: 476
Localisation: Hautes Pyrénées
Point(s): 475
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 07/11/2008, 14:25    Sujet du message: King Kong dans la BD Répondre en citant

Franchement je n ai qu une chose a dire : BRAVO SKULL !!!!
c'est bien "the topic" une fois de plus, un vrai travail de titan...
Revenir en haut
SKULL.ISLAND
Empire State Building

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2008
Messages: 1 697
Localisation: Haute-Vienne
Point(s): 1 737
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: 07/11/2008, 23:45    Sujet du message: King Kong dans la BD Répondre en citant

Merci les gars ! Haaaa, heureusement que je vous ai tiens !

Je commençais à me décourager un peu devant l'ampleur de la tâche mais vos encouragements me poussent à aller de l'avant. C'est vrai ce que dit Sup, c'est un vrai travail de titan et même si j'avais déjà en stock depuis quelques années la plupart des couvertures reproduites ici, le fait de chercher des renseignements sur tout ça ne fait que compliquer le problème puisque je n'arrête pas de trouver de nouvelles choses.

A ce rythme j'en ai encore pour des mois et bien que j'aimerais mettre un maximum de choses je vois bien que c'est impossible. Ceci n'est que la partie émergée d'un iceberg qui s'avère être aussi gros que la banquise.

Je vais devoir alléger un peu le propos car à ce train là, le topic devrait mettre 48 h à s'afficher une fois terminé.

Je crois donc qu'il est temps d'en finir avec la partie consacrée à DC Comics pour ensuite passer à Marvel (chic alors !). Heureusement, j'avais gardé quelques une des plus belles couvertures pour la fin :



Wonder Woman # 122 « The Skyscraper Wonder Woman » (mai 1961). Script : Robert Kanigher, dessins : Ross Andru.



Une entité extra-terrestre à la peau verte et doté de trois yeux appelée « The Sinister Seer of Saturn » arrive sur Terre après un exil forcé de sa planète. Bannis de Saturne grâce à Wonder Woman, SSS (oui on va l’appeler comme ça, ça sera plus simple) cherche à obtenir sa revanche. Wonder Woman est appelée à la rescousse pour récupérer une capsule spatiale en orbite mais à son retour sur terre l’engin libère une poupée robot à son effigie (une création de SSS) qui se met à grandir démesurément. Wonder Woman arrive à réparer les dégâts causés par son double mécanique et le poursuivra jusqu’au sommet du plus haut building du monde.

Star Spangled War Stories # 111 « Return of the Dinosaur Killer ! » (novembre 1963). Script : Robert Kanigher, dessins : Ross Andru.



Sea Devils # 30 « A Gorilla Prowls the Deep Six » (août 1966). Couverture : Howard Purcell.



Parue en France dans Aventure Fiction (2e série) # 33 (mai 1974) sous le titre « Capitaine X – Le Gorille des profondeurs ». Editions Arédit/Artima, collection Comic Pocket.

Strange Adventures # 125 « The Flying Gorilla Menace » (février 1961). Couverture : Sid Greene.



Réédité dans Strange Adventures # 231 (août 1971).

Le grand Jack Kirby a plusieurs fois rendu hommage à King Kong (on le retrouvera dans la partie consacrée à Marvel) au travers de ses créations, nottamment dans Kamandi the Last Boy on Earth ! # 3 (février 1974) et surtout dans Kamandi # 7 dont la couverture ne laisse planer aucun doute.



Kamandi est un des rares survivants d’un monde post-apocalyptique maintenant dominé par des animaux mutants doués d’intelligence.
Revenir en haut
V-rex
Stégosaure

Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2007
Messages: 230
Point(s): 144
Moyenne de points: 0,63

MessagePosté le: 08/11/2008, 14:11    Sujet du message: King Kong dans la BD Répondre en citant

"The Flying Gorilla Menace"... c'est original ça ^^

En parlant de Marvel (et pour pas faire trop HS sinon je créé un topic) vous pourriez m'en dire plus sur Arthur "Artie" Maddicks ? Parce que (pour ceux qui auraient vu X-Men 2) je pense que le garçon à langue de lézard, c'est une sorte de sosie de lui (il s'appelle aussi Artie Maddicks, Tornade l'interpelle)
-----------------
Ping Pong, In Stadiums December 14
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
SKULL.ISLAND
Empire State Building

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2008
Messages: 1 697
Localisation: Haute-Vienne
Point(s): 1 737
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: 08/11/2008, 15:02    Sujet du message: King Kong dans la BD Répondre en citant

Très franchement je n'avais jamais entendu parler de Arthur Maddicks avant ta requête. Le mieux pour avoir des renseignements c'est encore d'aller voir sur Google, y'a pleins de sites où ils en parlent, mais c'est en anglais. Comme ici :

http://marvel.wikia.com/wiki/Arthur_Maddicks_(Earth-616)

Peut-être que nos amis Supermegalosaurus et Titou pourraient t'en dire plus mais moi ça fait longtemps que j'ai décroché de l'univers Marvel. J'étais un gros fan de la revue Strange dans les années 70 et début 80 et je connais bien les aventures des X-Men durant cette période mais je t'avoue que je suis totalement inculte en ce qui concerne les super-héros après 1985. Question
Revenir en haut
V-rex
Stégosaure

Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2007
Messages: 230
Point(s): 144
Moyenne de points: 0,63

MessagePosté le: 08/11/2008, 16:39    Sujet du message: King Kong dans la BD Répondre en citant

Je suis déjà allé sur Wiki et tout, mais c'est encore trop flou...

Enfin, voilà la page du garçon censé être Artie Maddicks, ses pouvoirs semblent être similaires à ceux du comix, si l'on excepte deux ou trois trucs...

http://x-journal.net/Wiki/index.php?title=Artie_Maddicks

Je crois qu'il va falloir créer un sujet pour, on investit trop le topic... ^^'
-----------------
Ping Pong, In Stadiums December 14
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
SUPERMEGALOSAURUS
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Sep 2007
Messages: 2 011
Localisation: Région parisienne
Point(s): 1 930
Moyenne de points: 0,96

MessagePosté le: 08/11/2008, 19:59    Sujet du message: King Kong dans la BD Répondre en citant

Houlà, moi aussi, les mecs en collants qui volent et qui tirent des rayons avec leurs yeux, ça commence à faire loin... Désolé V-Rex, mais je n'ai jamais été un expert en Marvel/DC, je ne vais pas pouvoir t'aider sur c'coup-là.
Revenir en haut
SKULL.ISLAND
Empire State Building

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2008
Messages: 1 697
Localisation: Haute-Vienne
Point(s): 1 737
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: 10/11/2008, 22:25    Sujet du message: King Kong dans la BD Répondre en citant

Le groupe Marvel Comics, à l’instar de DC, s’est lui aussi librement inspiré du personnage de King Kong.

Journey into Mystery # 54 « I Unleashed Monstro on the World! » (septembre 1959)



Monstro est un gorille géant albinos qui vit sur une petite île au large des cotes africaines. Rendu aveugle par des années de captivité au fond d’une grotte, il a développé une sorte de 6e sens. Sam « Spell » Binder, un homme de spectacle, entend parler de l’infortuné créature et organise une expédition sur l’île de Monstro afin de le capturer et de l’exhiber dans son nouveau spectacle. Une fois sur place il négocie avec le chef de la tribu qui détient Monstro en captivité. Binder endort le gorille à l’aide d’un gaz et l’embarque dans un bateau faisant route vers l’Amérique pour faire de l’animal l’attraction principale du Binder’s Show.
Lors de la première, Monstro s’avère être capable de résister au contrôle hypnotique de Binder et s’échappe dans la ville pour finir par trouver refuge dans un tunnel. Traqué, il est une nouvelle fois endormis et ramené sur son île par les autorités.

La couverture, qui est l’œuvre de Jack Kirby, représente un Monstro totalement différent de celui de Steve Ditko qui a illustré cette histoire.

Dans « I Discover Gorgilla ! The Monster of Midnight Mountain ! », parue dans Tales to Astonish # 12 (octobre 1960), Gorgilla est une espèce de chaînon manquant ayant l’apparence d’un gigantesque primate avec une queue touffue, vivant dans les montagnes de Bornéo. Lorsque des explorateurs s’étant mis en tête de capturer l’animal sont sauvés par ce dernier des griffes d’un tyrannosaure, ils décident de le laisser vivre tranquillement dans son territoire oublié du temps.




Cette histoire à été réédité dans Monsters on the Prowl # 9 (1971) et Weird Wonder Tales # 21 (1973).

Gorgilla fera finalement le voyage jusqu’à la civilisation dans « Gorgilla Strikes Again » parue dans Tales to Astonish # 18 (avril 1961). Passager clandestin à bord d’un bateau, Gorgilla arrive à New York et se cache dans la cité avant de faire irruption sur le terrain du Yankee Stadium (en hommage à une scène prévue à l’origine pour le King Kong de 1933). Le parcours destructeur du monstre se termine par l’ascension de la Statue de la Liberté, ou il sera abattu par un tir de bazooka.



Rééditée dans Where Creatures Roam # 5 (1970). Les deux histoires sont l’œuvre de Jack Kirby.

Nick Fury, Agent of S.H.I.E.L.D. # 2 (juillet 1968) fait intervenir un robot géant ayant l’apparence de King Kong. A l’origine simple accessoire pour un projet de film, le robot affrontera un vrai tyrannosaure sur une île préhistorique.

Revenir en haut
SKULL.ISLAND
Empire State Building

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2008
Messages: 1 697
Localisation: Haute-Vienne
Point(s): 1 737
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: 12/11/2008, 22:19    Sujet du message: King Kong dans la BD Répondre en citant

Gorgilla fait un retour inattendue dans Weird Wonder Tales # 21 (mars 1977) où il doit affronter le Dr Druid. Il s’agit en fait d’une réédition de l’histoire parue dans le n° 12 de Tales to Astonish mais redessinée pour y insérer le personnage du Dr. Druid.



Tales to Astonish # 1 « We Found the Ninth Wonder of the World » (janvier 1959). Couverture de Jack Kirby.




Regardez bien la porte sur la couverture, ça ne vous rappelle rien ? Et ce monstre qui est taxé de 9ème merveille du monde…

Weird Wonder Tales # 4 (juin 1974).



Il s'agit là d'une réédition de la même histoire mais la couverture a été remaniée pour faire apparaitre la créature plus effrayante.

En décembre 1971, sous l'impulsion de Roy Thomas, Spider-Man part en Terre sauvage pour affronter le géant Gog dans Amazing Spider-Man #103 « Walk the Savage Land » :



Gil Kane, chargé de la partie graphique, s'acquitte de la tâche avec brio (et avec Frank Giacoia à l'encrage.)



J.J.Jameson fulmine : la télé attire plus de public que la presse écrite. La nouvelle de la découverte d'un grand monstre en Antarctique (près de la Terre sauvage) lui donne l'idée de se lancer dans le grand reportage.

Peter Parker l'accompagne comme photographe et Gwen Stacy comme... la blonde de service, afin de donner un peu plus de sex appeal à son histoire.



Arrivé en Terre sauvage par la voie des airs, nos héros découvrent qu'une tribu locale voue un culte au grand monstre. Pour faire sortir celui-ci de sa retraite, Jameson fait retentir un énorme gong et, alors que les primitifs s'apprêtent à leur faire un mauvais parti,surgit soudain la créature baptisée... Gog !



Le croirez-vous, fasciné par sa blondeur, Gog enlève Gwen et affronte un T.rex dès le numéro suivant «Beauty and the Brute », parue dans Amazing Spider-Man #104 (janvier 1972).



Spidey, allié à Ka-Zar, l'affrontera. On apprendra que Gog est le survivant du crash d'un vaisseau extra-terrestre. A l'état de bébé, il a été recueilli par Kraven le chasseur qui l'a élevé. L'animal a rapidement grandi et obéit aveuglément à son père adoptif qui veut l'utiliser pour conquérir la Terre sauvage. Il terminera dans les sables mouvants.
Le récit a été publié en France dans Strange n° 95 (novembre 1977) sous le titre « Mission en Terre Sauvage » (1ère partie) et « Gog » (2e partie) puis réédité dans l'Intégrale Spider-Man de 1991 (Marvel France.)



Gog reviendra dans les pages de Astonishing Tales #18 (juin 1973) et #19 dans « Gog Cometh ! » pour affronter Ka-Zar à New-York, au sommet du World Trade Center (!), avant de disparaître de nouveau.



Une case de la bd montre le monstre, un pied sur chacune des tours du W.T.C., et ce 3 ans avant le King Kong de la Paramount ! (Publié en France dans Etranges Aventures n° 56, 1977.)



On le reverra plus tard aux côtés des Sinister Six...

Dans la bible, Gog et Magog sont les souverains de Peuples de géants ennemis des Hébreux.

Un autre hommage de Roy Thomas à King Kong figure dans « Death is a Golden Gorilla », publié dans Fantastic Four # 171 (juin 1976) et dessiné par George Perez.



Un gorille doré s’écrase sur Terre à bord de son vaisseau spatial et se met à grandir démesurément sous l’effet de l’atmosphère terrestre. Arrivé à New York, le singe sème la panique et en le voyant un passant déclare « Je pensais qu’il s’agissait d’une publicité pour un de ces nouveaux films sur King Kong ». Cette fois ci le gorille (nommé Gorr) entreprend l’ascension du Baxter Building, Q.G. des 4 Fantastiques. Vaincu par l’équipe de super-héros, Gorr rapetisse jusqu’à une taille normale avant de chuter du toit mais il sera sauvé par la Chose juste avant de s’écraser au sol. Le gorille, qui retrouve l’usage de la parole en même temps qu’il se remet du combat, annonce aux Fantastiques qu’il vient solliciter leur aide pour contrer Galactus!

Cette histoire est parue en France dans Nova # 72 sous le titre «Le Gorille Doré » (janvier 1984). La couverture s’avère encore plus explicite que son modèle américain.

Revenir en haut
SUPERMEGALOSAURUS
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Sep 2007
Messages: 2 011
Localisation: Région parisienne
Point(s): 1 930
Moyenne de points: 0,96

MessagePosté le: 13/11/2008, 10:27    Sujet du message: King Kong dans la BD Répondre en citant

Super intéressant comme d'hab' Skil.

Haaa, la Terre Sauvage, mon endroit préféré de tout l'univers Marvel !
Revenir en haut
SKULL.ISLAND
Empire State Building

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2008
Messages: 1 697
Localisation: Haute-Vienne
Point(s): 1 737
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: 14/11/2008, 15:22    Sujet du message: King Kong dans la BD Répondre en citant

Aujourd'hui pas de blabla, les histoires proposées dans ces comics n'ont qu'un lointain rapport avec King Kong mais les couvertures parlent d'elles même.

Tales to Astonish # 85 (novembre 1966)



Tales to Astonish # 95 (septembre 1967)




Captain America # 135 (mars 1971)



Amazing Spider-Man # 110 (juillet 1972)



Chamber of Chills # 23 (juillet 1976)



Marvel Premiere # 34 – The Mark of Kane : Night of the Gorilla God! (fevrier 1977)



Tarzan, Lord of the Jungle # 28 « A Savage Against the City !» 1979



Conan Saga # 18 (octobre 1988)



Transformers # 54 « King Con !» (juillet 1989)

Revenir en haut
SUPERMEGALOSAURUS
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Sep 2007
Messages: 2 011
Localisation: Région parisienne
Point(s): 1 930
Moyenne de points: 0,96

MessagePosté le: 14/11/2008, 19:22    Sujet du message: King Kong dans la BD Répondre en citant

Sympa la couv Conan.

Laughing King "Con" chez les Transformers !!!
Revenir en haut
SKULL.ISLAND
Empire State Building

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2008
Messages: 1 697
Localisation: Haute-Vienne
Point(s): 1 737
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: 17/11/2008, 22:53    Sujet du message: King Kong dans la BD Répondre en citant

The Avengers # 76 « The Day The Earth Exploded! » (1970) Couverture et dessins : John Buscema
Roy Thomas n’en finit plus de s’inspirer de King Kong pour ses histoires. Ici Arkon, sans doute perturbé par des visionnages répétés du film, emporte la Sorcière Rouge au sommet d’un pylône surplombant les toits de New York.



Lui aussi publié par Marvel, Not Brand Echh propose une satire de King Kong dans son numéro 11 (décembre 1968). « King Konk », écrit par Roy Thomas (il est partout) et dessiné par Tom Sutton, ramène le singe géant à la civilisation où il est confronté à des caricatures des super héros Marvel. Finalement il saute du sommet de l’Empire State Building dans l’East River pour rentrer chez lui à la nage.
Couverture : Marie Severin



Quittons maintenant l'univers Marvel pour aller voir de plus près d'autres super héros, certe moins prestigieux mais à qui il est arrivé aussi de se colleter un jour avec un erzats de King Kong.

Wonder Comics # 2 (juin 1939) présente la première apparition de Yarko the Great, Master of Magic, un super magicien ici aux prises avec un gigantesque gorille. Histoire et dessins de Will Eisner, couverture de Lou Fine.



Adventures of the Fly # 10 « The World of Giant Gorillas » (janvier 1961) Archie Comics.
Les deux super héros The Fly et Black Hood découvrent une tribu de gorilles géants et des dinosaures en pleine jungle indienne. Ces singes ont évolués jusqu’à développer une intelligence quasi humaine et l’un d’eux aide les deux hommes alors qu’il étaient attaqués par un brontosaure. The Fly leur rendra la pareille en sauvant les primates d’une embuscade tendue par un groupe de tyrannosaures.



Adventures of the Fly # 22 « The Monster Gorilla » (octobre 1962))



Mighty Samson # 10 « Terror in Tallplace Town » (février 1966) Gold Key Comics.



Judge Dredd # 34 (août 1986) Quality Comics. Couverture : Brian Bolland.

Revenir en haut
SKULL.ISLAND
Empire State Building

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2008
Messages: 1 697
Localisation: Haute-Vienne
Point(s): 1 737
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: 24/11/2008, 23:22    Sujet du message: King Kong dans la BD Répondre en citant

Avant de passer au prochain chapitre, qui va concerner les rois et déesses de la jungle aux prises avec de gigantesques primates, une petite fournée de comics divers.

Forbidden worlds vol 1 # 6 « Bride of the Beast » (juin 1952) American Comics Group. Couverture : Ken Bald
Réédité dans Haunted Tales # 6 (1973)



Forbidden World # 132 « The Ancien Ape » 1965
Né il y a des millions d’années, un immense singe est découvert par des esquimaux dans les glaces de l’Arctique. Exposé aux rayons du soleil, celui-ci revient bientôt à la vie et se révèle capable de parler. Capturé par des forains, l’animal, baptisé Jocko, est entrainé pour un numéro spécial ou il doit soulever un éléphant. Une nuit, un gangster enlève Jocko afin de l’utiliser pour braquer des banques. Alors qu’ils s’apprêtent à attaquer Fort Knox, Magicman intervient, secondé par une armée de tanks que le singe ne tarde pas à dévaster. Mortellement blessé par une bombe, Jocko, avant d’expirer, raconte à Magicman qu’il est le dernier représentant d’une race de singes intelligents, anéantie lors de la dernière glaciation.



Web of Evil # 9 (décembre 1953)



2000 A.D. # 5 « Judge Dredd : Krong » (avril 1977)



Weird Worlds vol. 2 # 2



La série Boris Karloff Tales of Mystery n'est pas avare non plus de couvertures sans équivoques :



Revenir en haut
SUPERMEGALOSAURUS
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Sep 2007
Messages: 2 011
Localisation: Région parisienne
Point(s): 1 930
Moyenne de points: 0,96

MessagePosté le: 24/11/2008, 23:35    Sujet du message: King Kong dans la BD Répondre en citant

Les "Boris Karloff Tales of Mystery", ça c'est du collector... !

Sinon sur la couverture du 2 000 AD, on reconnait clairement l'influence de l'affiche du King Kong 76, avec sa grande gueule béante et rectangulaire...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:32    Sujet du message: King Kong dans la BD

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:    Sujet précédent : Sujet suivant  
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    King Kong Index du Forum -> LE VILLAGE INDIGENE -> King Kong Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 415, 16, 17  >
Page 3 sur 17

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation