top

King Kong dans la BD
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 615, 16, 17  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    King Kong Index du Forum -> LE VILLAGE INDIGENE -> King Kong
Auteur Message
SKULL.ISLAND
Empire State Building

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2008
Messages: 1 703
Localisation: Haute-Vienne
Point(s): 1 743
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: 15/12/2008, 22:22    Sujet du message: King Kong dans la BD Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
LES BANDES DESSINEES POUR ADULTES


Toujours dans le domaine de la parodie je vous propose de glisser progressivement vers des contrées un peu plus chaudes, j'ai nommé les bandes dessinées pour adultes. Rien de bien méchant cependant, il n'est pas encore à l'ordre du jour de verser dans la gaudriole la plus échevelée, V-rex tu peux donc rester. xD

« Sacrifice! » est une parodie de King Kong écrite par John Simons et dessiné par Steve Hichman pour The Monster Times # 7 (26 avril 1972). Kong emporte Ann Darrow dans son antre taillé en forme de crane et commence à la déshabiller mais c’est uniquement pour avaler les vêtements devant une Ann perplexe.






Wallace Wood, créateur de Sally Forth – publiée dans The Overseas Weekly, a parodié King Kong de novembre 1976 à février 1977. L’héroïne y rencontrait des incarnations de Lawrence Talbot (dont Sally prend la forme lycanthropique pour un chien), la momie, la créature de Frankenstein, Dracula et un immense gorille semblable à Kong. Le diabolique Capitaine Meno échange les cerveaux de Sally et du singe et bientôt, c’est un primate doué de la parole qui poursuit dans les rue de New York une Sally nue et seulement capable de pousser des grognements. Tout cela se terminera évidemment au sommet de l’Empire State Building avec les fameux biplans.



Parmi les projets inspirés par King Kong, un des plus inhabituel fut mis en chantier par Warren Publishing Company. L’éditeur James Warren avait fait l’acquisition d’une peinture inédite de Frank Frazetta représentant une femme nue de la taille de Kong au sommet de l’Empire State Building, tenant un gorille miniature dans une main alors qu’elle est attaquée par des biplans.



Pas moins de 16 scénaristes et dessinateurs du magazine Eerie furent mis à contribution pour créer des histoires basées sur le travail de Frazetta. Eerie # 81 (février 1977) avec en couverture la toile du maître, proposait dans ses pages 7 histoires inspirées de cette fameuse peinture. Parmi celles-ci, 2 étaient spécialement reliées au film de 1933. La première, « The Bride of Congo », écrite par Bill Dubay et dessinée par Carmine Infantino, racontait la suite du classique de Schoedsack et Cooper : Amy La Bido (en quelque sorte le personnage de Ann Darrow) est énamourée du grand singe Congo en dépit de son mariage avec Chuck Gauntlet (substitué à Jack Driscoll). Ce dernier tente alors sans succès d’impressionner Amy en revêtant un costume de gorille. Quand la jeune femme apprend que Congo, bien que très mal en point, a survécu après sa chute de l’Empire State Building, elle accepte immédiatement de donner son sang (qui appartient à un groupe très rare – le O-Gargantua) pour une transfusion qui doit permettre de rétablir le primate. Au cours de l’opération, un peu de sang de Congo passe dans les veines de Amy qui se met à grandir jusqu’à atteindre la taille du singe. Avec son mari en costume de gorille dans la main elle escalade à son tour le célèbre gratte-ciel pendant que Congo lui-même entreprend l’ascension pour aller la chercher. La fin nous montre Amy et Congo partant pour le domaine du grand singe situé sur Noggin’ Island où elle lui donnera un fils : un petit singe sans poils.

« The Giant Ape Suit », de Roger McKenzie (scénario) et Luis Bernejo (dessins) révèle que le singe de 8 mètres qui s’est écrasé au pied de l’Empire State Building en 1933 était en fait un robot inventé et contrôlé par un certain Edgar Cooper. 30 ans plus tard, une crapule du nom de Reicher découvre une autre création robotique de Cooper, une femme géante mécanique. Après avoir réparé l’automate, Reicher entreprend de piller New York mais c’était compter sans Cooper qui, à l’intérieur du singe robot délabré, le poursuit jusqu’au sommet de l’Empire State Building où tous les deux seront détruits.

Une troisième histoire intitulée « You’re a Big Girl Now » sur un scénario de Bruce Jones et des dessins de Richard Corben, a été publiée en France dans la revue Nuits Blèmes en 1979 sous le titre « Tu Est une Grande Fille Maintenant ». Des aliens atterissent pour observer la fin de la planete Terre désertée. L’histoire raconte le cas d’une fillette qui ne cesse de grandir jusqu’à atteindre la taille de King Kong.



Eerie # 81 "Star Child"



En France, la toile de Frazetta a servi de couverture pour le magazine Spécial USA n° 8/9 de 1984.

Revenir en haut
SUPERMEGALOSAURUS
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Sep 2007
Messages: 2 012
Localisation: Région parisienne
Point(s): 1 931
Moyenne de points: 0,96

MessagePosté le: 15/12/2008, 22:50    Sujet du message: King Kong dans la BD Répondre en citant

Corben, c'est mortel ; un des rares que je classerais dans la même catégorie que Frazetta, sans le même brio évidemment, mais avec la même créativité orgiaque et fracassée (Den, Monde Mutant, son album hallucinant sur les loups-garous…).

Corben c'est bon, mangez-en.
Revenir en haut
SKULL.ISLAND
Empire State Building

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2008
Messages: 1 703
Localisation: Haute-Vienne
Point(s): 1 743
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: 15/12/2008, 23:13    Sujet du message: King Kong dans la BD Répondre en citant

Tout à fait d'accord ! J'ai découvert Corben à l'occasion de la sortie du film Metal Hurlant en 1981 et mes parents m'avaient acheté la bande dessinée de Den que je réclamais à corps et à cris (enfin mon père parce que quand il a vu l'intérieur il m'a glissé à l'oreille "tiens la voila mais ne le dit pas à ta mère". C'est vrai que quand on a 13 ans c'est le genre de BD qui marque un peux. xD

J'ai ensuite acheté tout ce que je trouvais sur Corben, il a fait des choses incroyables ! Pour moi il arrive pas loin après Frazetta.
Revenir en haut
SKULL.ISLAND
Empire State Building

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2008
Messages: 1 703
Localisation: Haute-Vienne
Point(s): 1 743
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: 21/12/2008, 23:35    Sujet du message: King Kong dans la BD Répondre en citant

Le secret de King Kong (Elvifrance n° 41)

Dans les années 30, à New York, Fanny Throw est la proie d'affreux cauchemars. Elle rève sans cesse de ce qui lui est arrivé quelques jours plus tôt : sa capture par King Kong sur une ile préhistorique puis à New York et qui s'est soldée par la mort du monstre au sommet de l'Empire State Building. Mais Fanny est enlevé et les ravisseurs réclament la tête de Kong en rançon. Ils espèrent grâce à elle percer le secret du gigantisme du roi de Skull Island et se rendent avec leur prisonnière sur l'ile du grand singe...



Super Terrifiant n° 14 « Naufrage » (Elvifrance, 1984)

L'équipage d'un bateau qui vient de faire naufrage trouve refuge sur une ile inconnue. là, ils découvrent que la tribu locale est sur le point de sacrifier l'une des leurs à un gigantesque gorille.



Sexyman n° 4 « Le Grand Singe Adore les Blondes » (Campus Editions 1979)

En Afrique centrale, une expédition traque un gorille géant qui ne va pas tarder à s'en prendre à la blonde de service



Karzan n° 10 « King, le Dernier des Kongs » (Elvifrance, juillet 1977)

Seul le titre fait référence à King Kong ici.



Queen Kong (Editions du Bois de Boulogne)

1) "La Kongolation"

2) "Bons Baisers de New-York"

3) "La Queen Trouve un Fils"

4) "Queen Kong Contre Adin Dama"


Hideux et débile. Deux adjectifs caractérisant parfaitement cette bande dessinée française dont quatre numéros seulement sont sortis en 1977. L'histoire n'a aucun rapport avec le film du même nom, on y fait la connaissance de la femme de King Kong : Queen Kong, une coquette femelle de 15 mètres de haut.


Revenir en haut
SKULL.ISLAND
Empire State Building

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2008
Messages: 1 703
Localisation: Haute-Vienne
Point(s): 1 743
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: 03/01/2009, 00:26    Sujet du message: King Kong dans la BD Répondre en citant

King Kong paru en Argentine



Monstre n° 1 (juin 1965) Editions Bel-Air. L’histoire, intitulée « Un Singe d’Éprouvette en Liberté », est très inspirée de Konga. Un savant administre sa nouvelle formule à Golgo, un chimpanzé qui lui sert de cobaye. Le but est de doper le cerveau du singe pour en faire un génie mais l’expérience tourne mal et Golgo se met à grandir soudainement jusqu’à atteindre la taille d’une maison. Le monstre détruit tout sur son passage et finit par se réfugier au sommet du Central State Building. L’armée aura finalement raison de lui et c’est dans la mort qu’il retrouve sa taille normale.



Creepy # 8 « Special King Kong » 1971. Pas d’histoire avec un singe géant dans cette édition française de la revue publiée par Western aux States mais en revanche un dossier de 30 pages qui contient la seule interview française de Merian C. Cooper (qui avait été publiée à l’origine dans la revue Midit Minuit Fantastique près de 10 ans plus tôt) ainsi que de nombreuses photos rarement vues à cette époque. La couverture est de Frank Frazetta.




Gene Kong – Dans la Jungle de New York (Glenat / 1987) histoire et dessins : Pepe Moreno
Moreno y raconte les vicissitudes d'un modeste employé d'un laboratoire dans un New York déshumanisé et ultraviolent. A la suite d’une agression qui le laisse de longues semaines à l’hopital il décide, en voyant King Kong à la télévision, de s’inoculer le fruit de son travail combiné à des cellules prélevées sur un gorille. Une nouvelle agression le fera muter en un monstrueux homme singe doté d’une force surhumaine et c’est sur le toit du Palais de Justice qu’il trouvera la mort, abattu par la police.




Raoul FULGUREX 2- la Mort qui tue - Septembre 1992 - Glénat - Dessin : Gelli - Scénario : Tronchet - Couleurs : Roubenne

Raoul Fulgurex est un personnage de BD pas comme les autres. Fonctionnaire au "5ème bureau" il est chargé de contrôler,bien planqué dans le décor, le bon déroulement des scénarios de BD. Cependant quelqu'un c'est glissé dans le scénario du "Lotus Bleu" et du "Crabe au pince d'or". L'oeuvre du célèbre Hergé est ainsi menacé. Mais Raoul Fulgurex est là !
Cette BD en trois tomes est l'oeuvre de Gelli (dessins) et Tronchet (scénario). Le premier volume réalisé en 89 a obtenu le Prix "Alph'art de l'humour" à Angoulême en 1990. Une petite merveille ! Les récits d'Hergé tiennent une une place importante dans cette série. Dans les trois volumes on retrouve Tintin.
Le scénario de cette BD est un véritable petit bijou. On se retrouve de manière assez inattendue au coeur de célèbres récits dont certains événements trouvent une nouvelle signification grâce à Fulgurex ! C'était donc lui qui avait permis à Tintin d'éviter la grosse caisse larguée depuis le Karaboudjan ! De la même manière on s'aperçoit que le Yéti est en fait... King Kong. Un vrai délire narratif ! Le lecteur voyage dans des récits familiers comme si on visitait un plateau de tournage.
Raoul Fulgurex est accusé, à tort, d'avoir détourné le scénario de King-Kong. Accusé de trahison par ses ex-employeurs, traqué par le méchant chinois responsable de tout, dépossédé de sa belle Balmine par King-Kong himself qui en est tombé fou amoureux, les affaires se présentent mal. Affublé de sa peau de léopard, il tentera de débrouiller cette histoire.


Revenir en haut
SUPERMEGALOSAURUS
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Sep 2007
Messages: 2 012
Localisation: Région parisienne
Point(s): 1 931
Moyenne de points: 0,96

MessagePosté le: 04/01/2009, 00:02    Sujet du message: King Kong dans la BD Répondre en citant

Houlàlà, Pepe Moreno, ça ne me rajeunit pas ça encore... Je n'ai qu'un seul album de lui, "Rebel", qui doit être un sacré collector à l'heure qu'il est !
Revenir en haut
SKULL.ISLAND
Empire State Building

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2008
Messages: 1 703
Localisation: Haute-Vienne
Point(s): 1 743
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: 05/01/2009, 22:29    Sujet du message: King Kong dans la BD Répondre en citant

Après l'univers des adultes, place à la jeunesse ! Les bandes dessinées réservées aux prè-adolescents regorgent de références à King Kong, et bien que tous cela ne soit plus vraiment de notre âge il est vrai, elles ne sont pas toujours dénuées d'intérêt.



Biceps, le Costaud Sentimental n° 2 « Biceps Contre King-Kong », par Jean Ache, Editions I.P.C., 1944



Le Journal de Tintin # 34 (25 août 1964) « Les Franval face à King-Kong » de Aidans et Duval (Editions du Lombard).



Tintin # 215 (octobre 1979) présente plusieurs histoires faisant intervenir King Kong : Cubitus, William Lapoire (de Ernst), Benjamin (de Hachel) ainsi qu’un petit article de 3 pages sur King Kong et les monstres au cinéma ou dans la littérature. La couverture est de Stanicel.



Pif Gadget # 405 de décembre 1976 (Editions Vaillant) présente un petit topo de 2 pages sur les trucages et le robot de la version de Dino de Laurentiis suivit d’une histoire intitulée « Un Américain à Paris » (de Poiré et Cheret) ou tout le monde se met en quatre pour accueillir King Kong en visite dans la capitale française. On y aperçoit des personnalitées de l’époque comme Danièle Gilbert, Léon Zitrone, Jacques Chancel et même Valérie Giscard d’Estaing, alors président. La couverture représente King Kong sur la Tour Eiffel et le fameux gadget n’était autre qu’une série d’autocollants à l’effigie du singe géant.





Pif # 887 de février 1986 (S.A.V.M.S. Publications) propose une adaptation du film de 1933, écrite par J. Sanitas sur des dessins de Buzzelli : « King Kong, un Roi à New York ». On trouve également dans ce numéro une parodie, une aventure de Dicentim le Petit Franc appelée « Vicking-Kong » où Dicentim et ses compagnons, accusés d’espionnage, doivent combattre dans l’arène un monstrueux colosse poilu.



Revenir en haut
SUPERMEGALOSAURUS
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Sep 2007
Messages: 2 012
Localisation: Région parisienne
Point(s): 1 931
Moyenne de points: 0,96

MessagePosté le: 05/01/2009, 22:41    Sujet du message: King Kong dans la BD Répondre en citant

Incroyable, le numéro de Tintin King Kong, je l'avais !!!
C'est même le seul Tintin magazine que j'ai jamais eu... Il était chez mes grands-parents, il doit avoir été jeté depuis pas loin de 30 ans maintenant.


[Edit : un miracle s'est produit -> ICI !]


Dernière édition par SUPERMEGALOSAURUS le 02/09/2013, 18:03; édité 1 fois
Revenir en haut
SKULL.ISLAND
Empire State Building

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2008
Messages: 1 703
Localisation: Haute-Vienne
Point(s): 1 743
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: 10/01/2009, 00:03    Sujet du message: King Kong dans la BD Répondre en citant

Underdog # 10 « King Gong » (décembre 1976) paru chez Western
King Gong, un gorille géant robotisé, s’en prend à New York mais Underdog (un chien aux super pouvoirs) veille !



America’s Best Comics, publié par The American Broadcasting Compagny en 1967 propose une histoire basée sur un cartoon diffusé à la télévision américaine : The King Kong Show. Simplement appelée King Kong, l’histoire fait intervenir le gentil gorille à New York où il doit sauver les habitants des griffes d’animaux sauvages échappés d’un cirque.



The Friendly Ghost Casper # 129 (mai 1960) publié par Harvey Comics présente « So This is Ding Dong ? » où, Wendy la gentille sorcière dans une main, Ding Dong grimpe au sommet de l’Empire State Building avant de se faire gronder par son père, Bing Bong, qui le somme de redescendre.



Richie Rich & Jackie Jockers # 19 "Everybody's Going Ape !!"Harvey Comics



Richie Rich Profits # 3 « Kong King » février 1975



Kid Kong est une création de Robert Nixon et apparaît dans Monster Fun de 1975 à 1976 puis dans Busters de 1976 à 1981.






Donald Duck #27 (édition hollandaise de 1995)



The Great Grape Ape # 1 + 2, (septembre & novembre 1976) publiés par Charlton Comics.
Peut être les plus vieux d'entre-vous se rappèlent-ils un dessin animé qui passait en France dans les années 70 ou au tout début des annèes 80 : Momo & Ursul, série produite par les omniprésents Hanna & Barbera. On y voyait Ursul, un petit chien malin, accompagné par Momo, un gigantesque singe très maladroit. Allons Sup, cherche bien, ça doit forcément te dire quelque chose ! C'est cette série qui a été adapté par Charlton Comics dès 1976, soit un an après son passage sur le petit écran.



Les Aventures de Carlos "King Kong Carlos" de Jean Chalopin, 1993. Editions Canal +

Revenir en haut
SUPERMEGALOSAURUS
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Sep 2007
Messages: 2 012
Localisation: Région parisienne
Point(s): 1 931
Moyenne de points: 0,96

MessagePosté le: 10/01/2009, 12:58    Sujet du message: King Kong dans la BD Répondre en citant

Houla, oui, ça me dit vaguement un truc, le toutou et le gorille, mais alors c'est très, très flou !

Très fort King Kong contre Carlos Laughing (même si ceux qui l'ont rencontré disent qu'en fait, il n'était pas très sympa) (Carlos, hein, pas King Kong) (enfin King Kong non plus en fait...)
Revenir en haut
SKULL.ISLAND
Empire State Building

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2008
Messages: 1 703
Localisation: Haute-Vienne
Point(s): 1 743
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: 11/01/2009, 23:47    Sujet du message: King Kong dans la BD Répondre en citant

CHAPITRE V : LE RESTE


Hé bien on dirait que nous voilà à la fin de ce dossier.

Il ne me reste plus grand chose à vous proposer et je vais donc profiter de ce dernier chapitre pour glisser ici ce qui traine au fond de mes cartons et clore ainsi le sujet. J'y reviendrais peut être de temps à autres au grès de mes trouvailles car figurez vous que moi aussi j'ai découvert pleins de choses lors de mes recherches au fur et à mesure de mes posts. J'avais déjà une petite avance en préparant ce dossier puisque je connaissais un certain nombre de bandes dessinées proposées dans ce topic mais si j'avais su à l'avance dans quoi je mettais les pieds, j'aurais peut être différé le sujet. (ça c'est parce que je suis bien content d'avoir terminé quand même) Arrow Mr. Green

Merci à Titou qui m'a incité à préparer ce dossier et sans qui finalement nous n'aurions pas découvert toutes ces merveilles.




King-Kong (1948) Editeur principal : Navarre (Oeuvresfr à partir du n° 9).



Journal français très recherché de l'immédiat d'après-guerre, King-Kong (notez le tiret) n'a duré que 13 numéros, sortis entre février et juillet 1948. Les numéros étaient proposés sans date de parution, avec uniquement un trimestre de dépôt légal au 1T48 en 4e plat.
L'éditeur a changé entre le n° 8 et le 9. Par ailleurs, ce n° 9 précise, dans sa rubrique 'club' : « ... pas pu paraître pendant plusieurs semaines en raison d'incidents techniques d'imprimerie. »
Les premiers numéros étaient dessinés par Edmond-François Calvo. Un gorille de taille tout à fait ordinaire mais appelé King Kong y tient le rôle principal. L'histoire n'a cependant rien à voir avec celle que nous connaissons.

Alter Ego # 29 (2003) La couverture est signée Pete Von Sholly.



Amazing Heroes # 183 La couverture représente une case de l'adaptation officielle parue chez Monster Comics et dessinée par Don Simpson.



Dark Horse Presents avec encore une jolie couverture.



Lost in Space. L'adaptation en bande dessinée de la série américaine des années 60 qui a donné lieu à un film très moyen dans les années 90. On peut admirer ici un très joli spécimen de gorille cyclope à 4 bras (ce qu'ils n'allaient pas chercher quand même !).



Cosmos # 60 "Chasse aux Fauves" publié par Aredit en 1981.



An 2065. Les 600 derniers humains de la Terre tentent de survivre dans un monde ou animaux et plantes ont atteint une taille gigantesque. Deux chasseurs traquent un gorille géant sur une ile hostile.

King und Kong. La version allemande d'une bande dessinée française de Mazel et Cauvin où les deux personnages principaux ont été rebaptisés de façon à ce que ça fasse tilt dans nos pauvres petits cerveaux étriqués. Enfin on va pas se plaindre, ils auraient aussi pu l'appeler Frank und Stein ! jesors!

Revenir en haut
SKULL.ISLAND
Empire State Building

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2008
Messages: 1 703
Localisation: Haute-Vienne
Point(s): 1 743
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: 10/04/2009, 16:26    Sujet du message: King Kong dans la BD Répondre en citant

Ce qu'il y a de bien dans ce genre de sujet c'est que ça n'est jamais vraiment terminé. J'ai trouvé quelques bricoles depuis la dernière fois, en voici une partie :

Voilà les planches originales d'une parodie parue dans MAD # 192 (juillet 1977) "King Korn », écrit par Dick de Bartolo et illustré par Harry North.

Comme les images ont une taille assez importante je les ai posté en miniature cette fois-ci, il suffit de cliquer dessus pour les agrandir.



Revenir en haut
SKULL.ISLAND
Empire State Building

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2008
Messages: 1 703
Localisation: Haute-Vienne
Point(s): 1 743
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: 01/11/2009, 22:19    Sujet du message: King Kong dans la BD Répondre en citant

Quel plaisir de retrouver ce topic après 7 mois d'absence ! :tatatatiiiiin:

Non seulement il sera question de nouvelles BD concernant l'univers des gorilles géants, mais ce sera aussi l'occasion pour moi de revenir plus en détail sur des choses précédemment évoquées.

Pour (re)commencer je vous propose la toute première bande dessinée consacrée à King Kong. Réalisée par Josep Alloza, celle-ci est parue en amérique latine dans la revue Boliche la même année que la sortie du film, en 1933.























Revenir en haut
SUPERMEGALOSAURUS
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Sep 2007
Messages: 2 012
Localisation: Région parisienne
Point(s): 1 931
Moyenne de points: 0,96

MessagePosté le: 02/11/2009, 13:53    Sujet du message: King Kong dans la BD Répondre en citant

Encore une belle rareté qui déchire ! Vite Okay , la suite !
Revenir en haut
SKULL.ISLAND
Empire State Building

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2008
Messages: 1 703
Localisation: Haute-Vienne
Point(s): 1 743
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: 03/11/2009, 23:58    Sujet du message: King Kong dans la BD Répondre en citant

Challengers of the Unknown # 2, publié par DC Comics en 1958, présente une histoire imaginée et dessinée par l’incontournable Jack Kirby. « The Monster Maker » montre une équipe de super héros nommée The Challs aux prises avec un criminel dont les pouvoirs mentaux lui permettent de transformer ses pensées en réalité. Parmi les créatures issues de son imagination figure un gorille géant.







Le n° 79 sorti en 1973 reprend cette histoire avec une nouvelle couverture due à Joe Kubert.

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:44    Sujet du message: King Kong dans la BD

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:    Sujet précédent : Sujet suivant  
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    King Kong Index du Forum -> LE VILLAGE INDIGENE -> King Kong Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 615, 16, 17  >
Page 5 sur 17

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation