top

Le colosse de Hong Kong
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    King Kong Index du Forum -> LE VILLAGE INDIGENE -> Les films
Auteur Message
koroxx
Stégosaure

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2008
Messages: 200
Localisation: Suisse
Point(s): 202
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: 01/11/2009, 15:01    Sujet du message: Le colosse de Hong Kong Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Le Colosse de Hong Kong



Histoire : L’aventurier Zhengfeng (Danny Lee) est chargé par le businessman Lu Tien (Ku Feng) de capturer un gorille géant dans la jungle indienne. Mais lors de l’expédition, Zhengfeng se retrouve seul suite à la perte de tous les porteurs. Il est sauvé par la belle Wendy (Evelyn Kraft), une jeune femme vivant dans la jungle dont le meilleur ami n’est autre que la créature qu’il recherche. Zhengfeng veut alors amener l’animal à Hong Kong .. "

Année : 1977

Réalisateur
: Meng-Hwa Ho

Avec : Evelyne Kraft, Danny Lee, Theodore Thomas, Jack Steve Nicholson

Bande annonce : http://www.youtube.com/watch?v=babZIinxOTg

Images :





Ce film c'est King Kong en moins bien mais en plus drôle , un bon nanar Smile pas mal de passages bien cons (surtout avec la blonde étonnamment) et fallait quand même oser pour appeler le singe King Wong xD
-----------------
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
SKULL.ISLAND
Empire State Building

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2008
Messages: 1 697
Localisation: Haute-Vienne
Point(s): 1 737
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: 01/11/2009, 21:08    Sujet du message: Le colosse de Hong Kong Répondre en citant



Excellente initiative, je projetais moi-même de faire un topic sur ce film depuis quelques mois mais tu m’as devancé. Par contre tu aurais dû en parler dans la rubrique « les films », il y aurait été plus à sa place.
Revenir en haut
koroxx
Stégosaure

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2008
Messages: 200
Localisation: Suisse
Point(s): 202
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: 02/11/2009, 00:43    Sujet du message: Le colosse de Hong Kong Répondre en citant

Justement j'avais un doute de oú le poster, c'est possible d'y déplacer le topic nan ? :tatatatiiiiin:

Pasque c'est pas vraiment un film avec King Kong mais en même temps c'est fortement inspiré, en fait ce post mérite peut être sa place dans le topic "les faux King-Kong" ?
-----------------
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
SKULL.ISLAND
Empire State Building

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2008
Messages: 1 697
Localisation: Haute-Vienne
Point(s): 1 737
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: 02/11/2009, 10:42    Sujet du message: Le colosse de Hong Kong Répondre en citant

Non, non, non, pour moi ça n'est pas du tout un faux King Kong. D'ailleurs si tu regarde attentivement le topic, tu verra qu'aucun des films cités ne contient de gorille géant, c'est bien pour ça qu'il s'appelle "les faux King Kong".

Le Colosse de Hong Kong a tout à fait sa place dans la filmographie de King Kong, de même que Konga, Mighty Gorga, A*P*E et bien d'autres.
Revenir en haut
SUPERMEGALOSAURUS
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Sep 2007
Messages: 2 011
Localisation: Région parisienne
Point(s): 1 930
Moyenne de points: 0,96

MessagePosté le: 02/11/2009, 13:48    Sujet du message: Le colosse de Hong Kong Répondre en citant

Allez zou ! C'est déplacé ! xD

On veut quand même voir ton article, Skil !
Revenir en haut
koroxx
Stégosaure

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2008
Messages: 200
Localisation: Suisse
Point(s): 202
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: 02/11/2009, 15:22    Sujet du message: Le colosse de Hong Kong Répondre en citant

Ok, en sachant que je me suis procuré "Nabonga" et "Le singe tueur", en admettant que je fasse un topic ça sera oú ?

Et je veux aussi ton article sur le film Skull !
-----------------
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Titou.65
Brontosaure

Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2007
Messages: 478
Localisation: Hautes Pyrénées
Point(s): 477
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 02/11/2009, 15:38    Sujet du message: Le colosse de Hong Kong Répondre en citant

Moi je mettrai plus ce genre de films dans la section jungle. Au même titre que Congo, Link, Shakma, Schlock…. Il n’y a pas dans ces films là, de gigantisme a la King Kong.

Apres SUP et SKULL nous en dirons plus sur l’endroit le plus approprié.

Je me joins a la foule pour aussi réclamé l’article, Mr Skull !!!
xD
Revenir en haut
SKULL.ISLAND
Empire State Building

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2008
Messages: 1 697
Localisation: Haute-Vienne
Point(s): 1 737
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: 02/11/2009, 15:41    Sujet du message: Le colosse de Hong Kong Répondre en citant

Pour Nabonga et le Singe Tueur, ne s'agissant pas de gorilles géants, leur place est dans la rubrique "le cinéma en général" tout simplement.

Quant à mon article sur Le Colosse de Hong Kong, calmos les gars, il n'est pas encore écrit. J'ai énormément de traductions à faire et ça risque de me prendre pas mal de temps, d'autant plus qu'il faut aussi que je prépare des articles sur Konga, Queen Kong, Yeti le Géant d'un Autre Monde etc... sans parler de tous les autres topics à terminer, donc patience !
Revenir en haut
koroxx
Stégosaure

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2008
Messages: 200
Localisation: Suisse
Point(s): 202
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: 02/11/2009, 15:45    Sujet du message: Le colosse de Hong Kong Répondre en citant

Tout ça ! Vivement un de ces articles alors ! :tatatatiiiiin:
-----------------
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
SUPERMEGALOSAURUS
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Sep 2007
Messages: 2 011
Localisation: Région parisienne
Point(s): 1 930
Moyenne de points: 0,96

MessagePosté le: 02/11/2009, 16:22    Sujet du message: Le colosse de Hong Kong Répondre en citant

SKULL.ISLAND a écrit:
Quant à mon article sur Le Colosse de Hong Kong, calmos les gars, il n'est pas encore écrit.


Comment ?! Mais tu glandes ou quoi !!!

jesors!
Revenir en haut
koroxx
Stégosaure

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2008
Messages: 200
Localisation: Suisse
Point(s): 202
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: 12/07/2010, 08:14    Sujet du message: Le colosse de Hong Kong Répondre en citant

Le film dispo en Blu Ray (comme le King Kong de 2005, 1976 et prochainement 1933) xD

http://www.devildead.com/indexnews.php3?NewsID=6101


-----------------
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Q5
Megaprimatus Kong

Hors ligne

Inscrit le: 12 Mai 2011
Messages: 1 119
Point(s): 1 091
Moyenne de points: 0,97

MessagePosté le: 26/11/2011, 21:24    Sujet du message: Le colosse de Hong Kong Répondre en citant

J'ai trouvé ce film assez sympa. D'accord, les effets spéciaux sont parfois assez risibles, mais dans les films inspiré de King Kong on a l'habitude. Le costume de gorille est plus expressif et plus crédible que ceux de Gorga, APE, Konga et beaucoup d'autres je trouve. J'ai bien aimé la référence directe à King Kong à la fin du film et je ne me suis pas trop ennuyé, que demandé de plus ?
Revenir en haut
Geekboys54
Capitaine

Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2011
Messages: 97
Localisation: Aigues-Mortes
Point(s): 97
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 23/12/2011, 16:16    Sujet du message: les films Répondre en citant

Notre cher colosse vient de faire l'objet d'une escale a nanarland. Pour se qui ne connaisse pas escale a nanarland est une émission web faite par le site des mauvais films sympathiques Nanarland. J'ai même fait un article sur mon blog scifimen blogspot. Dans la dernière escale on avait droit a une petite critique humoristique sur le colosse et ses fameuse scène. A voir sur allocine.
Revenir en haut
SKULL.ISLAND
Empire State Building

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2008
Messages: 1 697
Localisation: Haute-Vienne
Point(s): 1 737
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: 19/03/2014, 00:09    Sujet du message: Le colosse de Hong Kong Répondre en citant






LE COLOSSE DE HONG KONG




Autres titres :
The Mighty Peking Man / Hsing Hsing Wang
Goliathon (USA)
Mighty Peking Man (USA, titre de ressortie)
Colossus of the Congo (Europe)
Der Koloss von Konga (Allemagne)
Xing Xing Wang (titre mandarin)
Sing Sing Wong (titre cantonais)

Hong Kong / 1977 / Couleur / 86 mn.
Réalisation : Ho Meng-Hua (aka Homer Gaugh)
Produit par : Shaw Brothers / WW Entertainment
Scénario : Kuang Ni
Musique : Yung-Yu Chen
Directeur de la photographie : Hui-chi Tsao et Cho-Hua Wu
Interprètes :
Evelyne Kraft (Samantha / Ah Wei)
Danny Lee (Johnnie Fang / Li Hsiu-Hsien)
Ku Feng (Lu Tiem)
Lin Wei-Tu (Chen Shi-yu)
Hsu Shao-Chiang
Wu Hang-Sheng (Ah Pi)

Date de sortie : 11 août 1977 (Hong Kong) / 28 septembre 1983 (France)





Dans les années 60, sur les contreforts de la partie indienne de l’Himalaya, un tremblement de terre libère de sa prison de glace une gigantesque créature humanoïde et velue. Préservé dans le flanc de la montagne depuis des milliers d’années, ce géant de 10 mètres à l’allure simiesque sème l’effroi chez les habitants d’un petit village situé en contrebas. Les indigènes attaquent le monstre avec des catapultes mais ne réussissent qu’à provoquer son courroux. Après avoir détruit le village, la créature s’enfonce dans la jungle…





Dix ans plus tard, à Hong Kong, l'aventurier Johnny Feng (Zhengfeng en VO), qui cherche à oublier que sa fiancée l’a trompé avec son propre frère, accepte une mission qui doit lui rapporter beaucoup d’argent. Il est chargé par le businessman Lu Tien de capturer la créature géante localisée dans la jungle indienne. Des photos récentes montrant d’énormes empreintes de pas attestent de son existence et Lu Tien a pour projet d’exhiber le monstre dans une attraction encore jamais vue. Mais une fois sur place, l'expédition tourne au cauchemar. Après avoir subit l’attaque d’un tigre et la charge d’un troupeau d’éléphants, Zhengfeng se retrouve seul suite à la perte de tous les porteurs. Pris en chasse par le monstre, il est sauvé par l’intervention d’une belle sauvageonne aux cheveux blonds dont le meilleur ami n'est autre que la créature qu'il recherche. La jeune femme, qui répond au nom de Ah Wei (Samantha en VF) est la seule rescapée d’un accident d’avion qui a coûté la vie à ses parents. Recueillis par la créature géante qu’elle appelle Utam (ou King Wong dans les sous-titres de la version), la belle vit depuis dix ans dans la jungle, entourée d’animaux sauvages et a développé son propre langage. Johnny tombe rapidement sous le charme de Samantha et décide de la ramener à Hong Kong avec Utam.





Après avoir traversé la jungle, le couple arrive en vue d’une ville mais l’apparition d’Utam sème la panique parmi les habitants. Le primate est capturé par Lu Tien et ses hommes et enchaîné sur le pont du bateau qui doit les ramener à Hong Kong. Pris dans une tempête, le bateau et ses occupants sont sauvés par Utam qui empêche le navire de se briser sur les rochers. A Hong Kong, l’animal est mis en cage et maltraité au grand désespoir de Samantha. Il est exhibé dans un stade où, enchaîné, il doit montrer sa force en essayant de retenir des camions.

Johnny est surpris par Samantha alors que son ancienne fiancée tente de lui remettre le grappin dessus en l’embrassant. Désemparée, la belle tombe dans les griffes de Lu Tien qui tente de la violer. Témoin de la scène, Utam entre dans une rage folle et brise ses chaînes, tuant le producteur sans scrupules avant de s’en prendre aux habitations et de semer le chaos dans la ville. Harcelé par les tirs des militaires, il finit par se réfugier au sommet du plus haut building de la ville où il trouvera une fin tragique. En essayant de lui porter secours, Samantha est sérieusement touchée elle aussi et Johnny porte son corps inanimé hors du building en flammes. On ne sait si elle est morte ou vivante...






Contrairement au Japon, pays voisin qui a lancé la mode du kaiju-eiga en 1954 avec Godzilla, le cinéma de Hong Kong n’est pas réputé pour avoir produit des films de monstres géants. Pourtant, en 1977, le studio Shaw Brothers - mondialement connu pour avoir lancé dès les années 70 la première vague de films de kung-fu à un niveau international – produit un des seuls films chinois à proposer un monstre géant : Le Colosse de Hong Kong (Xing-Xing Wang). Mis en chantier pour profiter de l’engouement mondial provoqué par le remake de King Kong produit par Dino De Laurentiis, le film sort en France un peu tardivement en 1983.

Aux Etats-Unis, le film est distribué par World Northal Corp et sort en 1980 sous le titre Goliathon avant de rapidement sombrer dans l’oubli. En Avril 1999, Quentin Tarantino, grand fan du cinéma de Hong Kong, exhume le film et le ressort sur le territoire américain via sa société Rolling Thunder Pictures associé à Cowboy Booking International. Rebaptisé The Mighty Peking Man, ce kaiju à la sauce chinoise reçoit un accueil favorable de la part des critiques même si le succès commercial n’est toujours pas au rendez-vous. En 2004, Celestial Pictures sort une version remasterisée pour la sortie DVD du film à Hong Kong et au Japon. Cette nouvelle édition collector, titrée Peking Genjin-no Gyakushu (l’Homme de Pekin Contre-Attaque), est un double DVD contenant de nombreux suppléments dont un livret avec une interview du réalisateur Ho Meng-Hua.





Bien qu’il ne s’agisse pas d’un film japonais ou d’une coproduction, Le Colosse de Hong Kong présente néanmoins de nombreuses similitudes avec les kajus produits par la Toho ou la Daiei, notamment pour ses effets spéciaux réalisés par des techniciens déjà responsables de plusieurs Godzilla.

Le Colosse de Hong Kong est une relecture du triangle amoureux archétypal homme-femme-singe établit par King Kong en 1933. Certains ont vu dans ce film le meilleur représentant du genre depuis le film de Merian C. Cooper. L’hypothèse est hardie et, sans aller jusque là, il faut bien avouer que la compétition n’est pas très rude : Son of Kong, le remake de 1976 et sa suite King Kong Lives, les japonais King Kong vs Godzilla et King Kong Escapes, le britannique Konga et le coréen A*P*E sont loin d’avoir le pathos du Kong original. Et les deux versions de Mighty Joe Young sont à la base des films plutôt destinés aux enfants qui escamotent complètement la fin tragique de King Kong.





La créature de 10 mètres qui ravage Hong Kong n’est pas à proprement parler un grand singe mais un animal légendaire (« l’Homme de Pékin » ou Sinanthrope dont les restes ont été retrouvés en chine en 1923 et qui serait un des plus anciens représentant de l’espèce Homo Erectus) qui ressemble vaguement à un bigfoot. Dans la version française, le monstre est appelé Utam tandis qu’on le nomme King Wong dans la version anglaise. Le monstre se réveille d’un sommeil millénaire, s’extirpe d’un flanc de montagne enneigé de l’Himalaya, terrorise des villageois et se retire dans la jungle bordant la frontière indienne…..

Bien que l’histoire et les effets spéciaux soient inférieurs aux standards actuels, Le Colosse de Hong Kong offre une brillante combinaison de King Kong (surtout pour son aspect tragique sur l’homme contre la nature), de l’action frénétique des films de kung-fu des années 70, des films de jungles à la Tarzan et de la folie destructrice qui anime les films de Godzilla. En fait, la plupart des effets spéciaux furent réalisés par des équipes freelance venue du Japon, dont faisaient partie quelques vétérans de la Toho comme le directeur des effets Sadamasa Arikawa (Son of Godzilla, Destroy all Monsters, Yog : Monster From Space), son assistant Koichi Kawakita (la série Godzilla de Heisei) et Keizo Murase, chargé de la fabrication des costumes de monstres (Varan, Mothra, Matango, les Godzillas de la série Heisei et les Gameras de Daiei). Le film est plein de surprises réjouissantes et plutôt inhabituelles dans ce genre de production, comme l’échappée finale du monstre dans les rues de la métropole, qui est filmée avec toute une variété d’angles impressionnants montrant toute l’étendue des maquettes. Il y a aussi l’humour non intentionnel qui sera sans nul doute apprécié par le public actuel, comme les scènes romantiques montées sur des musiques pop des années 70, montrant Danny et Samantha en train de gambader au ralenti dans la jungle et batifolant avec toutes sortes d’animaux sauvages.







Les nouvelles générations ne manqueront pas d'apprécier également le film pour son aspect kitsh : maquettes évidentes, les yeux de l’acteur roulants a travers les orbites du costume du monstre, des animaux sauvages certainement drogués pour paraître plus dociles, la musique emphatique... Ce film est un petit bijou oublié qui contient plus d’action et de spectacle que bien des productions modernes, une relique d’une époque où la virtuosité technique était moins importante que le pur divertissement et surtout, seul témoignage du cinéma Hongkongais pour ce qui concerne le genre monstres géants avant les années 2000.

D’origine Suisse, la ravissante Evelyne Kraft a commencé sa carrière d’actrice en 1972 et a joué dans une douzaine de films dont Deadly Angels (1977), Arrête ton Char... Bidasse (1977), Lady Dracula (1978) ou Téhéran 43 (1981) pour les plus significatifs. Elle est repéré en Suède par le fils de Runme Shaw qui, charmé par la belle, décide de la ramener à Hong Kong pour lui faire tourner quelques films. Le premier sera The Mighty Peking Man, le film qui lui apportera une relative célébrité et qui reste à ce jour le plus vibrant témoignage du physique avantageux de cette belle plante.
Evelyne Kraft est décédé le 13 janvier 2009 d’une insuffisance cardiaque.







Ho Meng-Hua était l’un des réalisateurs les plus prolifique de la Shaw Brothers durant leur période phare des années 60 et 70. Il est né et a grandi près de Shanghai où il fréquente l’institut dramatique. Avant que le communisme ne s’abatte sur la Chine en 1949, il émigre à Hong Kong. Alors âgé de 20 ans à peine et sans aucune expérience cinématographique, il rejoint la Shaw Brothers en 1960 en tant que réalisateur où il œuvre aussi bien dans le drame que le film de sabre. Outre Le Colosse de Hong Kong, ses films les plus célèbres sont certainement Les Griffes de Jade (1968) et The Flying Guillotine (1976), l’histoire d’un homme qui utilise une boite à chaussures volante pour décapiter ses ennemies. Depuis que le studio a cessé la production de films dans les années 80 pour se consacrer aux soap opéras destinés à la télévision, Ho Meng Hua a pris sa retraite.


Demain je vous proposerais une interview du réalisateur Ho Meng Hua réalisée en 1999...
Revenir en haut
Q5
Megaprimatus Kong

Hors ligne

Inscrit le: 12 Mai 2011
Messages: 1 119
Point(s): 1 091
Moyenne de points: 0,97

MessagePosté le: 19/03/2014, 19:48    Sujet du message: Le colosse de Hong Kong Répondre en citant

"Le meilleur représentant du genre" ? Sérieux ? Il est vrai que comme tu l'as dit la compétition n'est pas très rude, mais, même si j'ai de l'affection pour ce film, je trouve que Son of Kong, King Kong 1976 ou les deux Mighty Joe Young sont incontestablement des films de bien meilleure qualité.

Par contre, tu es sûr que le colosse fait 10 mètres ? Il me paraissait beaucoup plus grand que ça. D'ailleurs, le site Kaijusroyaume le décrit comme faisant 50 mètres.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:23    Sujet du message: Le colosse de Hong Kong

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:    Sujet précédent : Sujet suivant  
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    King Kong Index du Forum -> LE VILLAGE INDIGENE -> Les films Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation