top

King Kong 1976
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    King Kong Index du Forum -> LE VILLAGE INDIGENE -> Les films
Auteur Message
V-rex
Stégosaure

Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2007
Messages: 230
Point(s): 144
Moyenne de points: 0,63

MessagePosté le: 16/10/2008, 10:47    Sujet du message: King Kong 1976 Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Le seul truc que j'aime pas dans ces affiches c'est quand ils clament "The greatest monster of all times !" alors que ce n'est pas totalement juste... bon après c'est pour la promo... en tout cas bravo à vous les gars d'avoir recueilli autant de choses Smile
-----------------
Ping Pong, In Stadiums December 14
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Titou.65
Brontosaure

Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2007
Messages: 478
Localisation: Hautes Pyrénées
Point(s): 477
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 16/10/2008, 13:21    Sujet du message: King Kong 1976 Répondre en citant

J'ai une petite question de néophyte ...

Pourquoi les deux affiches sont différentes ? (sur une 5 avions et sur l autres deux élico un avion et un ...je sais pas trop quoi dans sa main..).Y a t il une raison a cela ??!!


juste pour le fun
Revenir en haut
SUPERMEGALOSAURUS
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Sep 2007
Messages: 2 011
Localisation: Région parisienne
Point(s): 1 930
Moyenne de points: 0,96

MessagePosté le: 16/10/2008, 14:38    Sujet du message: King Kong 1976 Répondre en citant

Oui, en fait, ils avaient fait bosser un illustrateur pour 5 illustrations-concept au départ, sur lesquelles la tête de King Kong était toujours 100% identique : King Kong contre les avions (celle-ci), King Kong contre le serpent géant, King Kong défonçant la muraille de l'île…

Seulement au fur et à mesure du tournage, des modifications ont été demandées sur les visuels originaux, pour essayer de recoller un peu à ce qu'il allait y avoir réellement à l'écran (il y a notamment eu une menace de procès pour publicité mensongère, King Kong affrontant des jets sur l'affiche alors qu'il s'agira en fin de compte d'hélicoptères). A ma connaissance, seule l'illustration du World Trade Center (qui servira finalement d'affiche) a été véritablement transformée à plusieurs reprises, ce qui explique qu'on en trouve à présent de nombreuses variantes en fonction des époques et des pays.
Revenir en haut
SKULL.ISLAND
Empire State Building

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2008
Messages: 1 697
Localisation: Haute-Vienne
Point(s): 1 737
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: 16/10/2008, 21:53    Sujet du message: King Kong 1976 Répondre en citant

Voilà les autres concepts dont parlait notre ami Supermegalosaurus : le serpent géant, la porte, le métro, une scène qui n'est pas dans le film où Kong s'en prend vraisemblablement à un bateau et la scène où il grimpe au sommet du World Trade Center. Ce dernier concept a été très peu diffusé et c'est le seul qui ne réutilise pas l'habituel visage de Kong qui en effet est toujours le même selon les visuels.





Revenir en haut
Titou.65
Brontosaure

Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2007
Messages: 478
Localisation: Hautes Pyrénées
Point(s): 477
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 16/10/2008, 22:46    Sujet du message: King Kong 1976 Répondre en citant

Je ne connaissais pas la derniere sinon j ai deja vue les autres en trading cards.Le truc que je me posé comme question c est surtout pourquoi l avion dans sa main a disparue et a la place je ne sais même pas ce qu’il y a ????? Ils avaient qu a mettre un helicoptere a la place de l avion, meme sur l affiche de A*P*E il on réussie a changer le serpend avec l'helico ....Enfin des fois on a des questions un peut con ...
Bon pour la peine, une affiche avec 6 avions, voila !!!
Revenir en haut
SKULL.ISLAND
Empire State Building

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2008
Messages: 1 697
Localisation: Haute-Vienne
Point(s): 1 737
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: 28/02/2009, 23:20    Sujet du message: King Kong 1976 Répondre en citant

:tatatatiiiiin: Hé oui, comme le dit si bien ce petit smilie : tatatatiiiiin !!! Titou voici enfin la réponse à tes questions.

Je vous ai mitonné un petit dossier comme je les aime : une courte présentation de l'artiste ayant réalisé l'affiche du King Kong de 1976 et les circonstance dans lesquelles elle fut réalisée avec en toile de fond "La Guerre du Gorille", la bataille juridique opposant Paramount et Universal pour l'obtention des droits de King Kong.

Rendons à César ce qui est à César : la majeure partie de ce dossier est la traduction d'un article de John Michlig posté sur le site kongisking.net







JOHN BERKEY



Son nom et son visage ne vous disent peut être rien, mais vous connaissez sûrement son travail.









John Berkey, un des plus grands illustrateurs américains, nous a quittés le 29 avril 2008. Né en 1932 (l’année du tournage de King Kong), il était surtout connu pour ses peintures de vaisseaux spatiaux dont il s’était fait une spécialité, mais l’œuvre qui l’a rendu célèbre n’est autre que l’affiche du remake de King Kong sorti en 1976.


La publicité parue dans le New York Times, tout premier visuel du King Kong de Dino De Laurentiis.

Le 30 novembre 1975, le New York Times publia dans ses pages une publicité pour un film qui allait sortir un an plus tard. Au-dessus de l’image, on pouvait lire les mots « Il n'y a qu'un seul King Kong ». Cette petite phrase revancharde, à priori inoffensive, était adressée à la Universal qui, quelques mois auparavant, avait annoncé son propre remake de King Kong et était entré en guerre avec la Paramount pour savoir qui avait la légitimité sur ce projet. Au bas de la page, un coupon offrait d’envoyer un exemplaire gratuit du poster à toute personne en faisant la demande.
La Paramount avait assigné une seule personne, Christabel Winerman, pour répondre aux lecteurs désireux d’acquérir le fameux poster. Dès le lendemain de la parution du New York Times, on présenta à Me Winerman une boite contenant 219 lettres. Le jour suivant, c’est pas moins de 4000 demandes qui atterrirent dans le bureau de cette pauvre Christabel, chiffre certes impressionnant mais pourtant atomisé le 3ème jour avec 8000 nouvelles lettres. On accorda finalement un peu d’aide à M. Winerman qui dû traiter en tout plus de 60 000 demandes.

Ce poster teaser avait été spécialement conçu pour créer un impact fort dans l’esprit du public. En 1975, Universal et Paramount étaient donc engagés dans une bataille juridique, chacun prétextant posséder les droits pour réaliser une nouvelle version de King Kong. Alors que la cour débattait pour trancher la question des droits, Barry Diller, un des avocats de Paramount, contacta le vice-président du département marketing international du studio, Gordon Weaver, alors que celui-ci patientait en salle d’embarquement de la British Airways. Weaver et le reste de l’équipe marketing s’apprêtaient à partir pour Londres, afin d’examiner quels films pourraient être produit sur place. Barry Diller leur déclara simplement ceci : « nous avons besoin d’une affiche qui va enterrer complètement le projet Universal et nous en avons besoin maintenant ! »

Le groupe marketing, composé de Weaver, du directeur exécutif des annonces Steve Rose, du directeur exécutif de la publicité William O’Hare, du directeur exécutif du marketing et de l’administration Jeffrey Katzenberg (pas un inconnu celui-là) et du directeur des produits spéciaux Mildred Collins, commença à s’organiser dans le terminal de l’aéroport pour poursuivre leur travail durant le vol à destination de Londres et continuer à l’hôtel Dorchester, où ils furent rejoint par Diller. Steve Rose contacta 3 agences de publicité et leur demanda de plancher sur un concept de King Kong.

D’après Gordon Weaver, c’est là que fut décidé un nouveau lieu pour le climax du film. L’idée première de Dino DeLaurentiis était de situer la scène finale de son remake sur l’Empire State Building, tout comme son illustre prédécesseur. Ce n’est qu’après avoir vu le concept de l’affiche que la production décida de relocaliser ladite scène sur les tours jumelles du World Trade Center. Un des premiers scripts de Lorenzo Semple, datant du 30 septembre 1975, situe bien le climax sur l’Empire State Building, alors que le script remis en décembre mentionne le World Trade Center.


L'artiste John Berkey dans son atelier.

L’agence de publicité Deiner-Hauser contacta l'artiste John Berkey, responsable de l’affiche de La Tour Infernale. « Ils voulaient que l’on voit Kong enjamber les tours jumelles, avec un avion dans une main » se souvient Berkey. « C’est à peu près tout ce qu’ils m’ont dit. Je n’ai reçu aucunes directives à propos du singe. Faites nous un singe, c’est tout » ont-ils déclarés. Jessica Lange n’avait pas encore été auditionnée pour le rôle, donc Berkey s’est contenté de dessiner une blonde générique dans la main velue de Kong.

Tout s’est ensuite enchaîné très vite. Extrait du livre de John Berkey « Painted Space » :

« Ils avaient besoin d’une esquisse dès le lendemain. J’ai alors dessiné quelques croquis au stylo bille et les ai faits parvenir dès le matin suivant aux bureaux de New York grâce à un des tout premiers fax de l’époque, un télécopieur. Un des dessins fut approuvé et le croquis fut finalisé sous forme d’affiche et renvoyé le jour suivant, un vendredi. L’affiche fut publiée dans le New York Times dès le dimanche, pour annoncer la mise en chantier du nouveau King Kong... Un début très rapide ! »


L'esquise crayonné au stylo bille.

Mais cette affiche enthousiasmante n’était pas le seul aspect audacieux de l’annonce. Gordon Weaver relate : « Steve Rose, Jeffrey Katzenberg - qui était alors mon assistant – et moi-même étions sur le point de faire la présentation à Barry Diller et Charles Bludhorn, quand nous nous sommes rendus compte que nous n’avions pas de slogan. Nous nous sommes concertés tous les trois et il en est sorti cette phrase : Il n'y a qu'un seul King Kong. L’évènement cinématographique le plus excitant de tous les temps ».
« C’est d’habitude le genre d’hyperbole et de phrase prétentieuse qui peut gâcher un film en un rien de temps, mais, à ce stade du projet, nous n’avions plus grand-chose à perdre (ils venaient de remporter le procès l’après-midi même) et le fait est que ça a marché ! Cette annonce a complètement enterré les espoirs de Universal de produire leur propre remake».

La version imprimée dans le New York Times était ce que Berkey appelait « l’esquisse en couleur ». Paramount commanda aussitôt une version finalisée de l’affiche. Berkey ne s’était jamais rendu à New York et Deiner-Hauser commissionna un photographe pour prendre des clichés de référence concernant le sommet du World Trade Center. Ils commandèrent aussi 5 autres illustrations supplémentaires et ne laissèrent que 2 semaines à Berkey pour terminer son travail. L’artiste respecta le délai de façon remarquable, en produisant des illustrations fortes qui devinrent omniprésentes sur tous les produits dérivés, des posters aux serviettes de bain.

Au fil des jours, l’affiche originale du World Trade Center évolua de façon constante. On demanda à Berkey, par exemple, de remplacer les jets par des hélicoptères et d’enlever l’ombre sous le pied droit de Kong, ce dernier point apparemment pour donner l’impression qu’il est en train de sauter d’une tour à l’autre !???



Berkey corrigea la peinture en frottant le haut de sa première version au papier de verre, pour repeindre ensuite par-dessus. Il se souvient avoir travaillé jusqu’à épuisement sur la main droite de Kong, pour ne pas froisser l’aviation militaire canadienne auprès de qui Dino DeLaurentiis espérait avoir la permission d’utiliser quelques jets. « Ils ne voulaient pas que leur appareil soit montré en train de brûler » se rappelle Berkey. Alors on m’a demandé de représenter des débris non identifiables et cela a fini par donner une espèce de bouillie infâme. En plus de ces innombrables retouches, Berkey en profita pour rajouter ou corriger certains détails concernant les buildings à l’arrière-plan.


Le poster final.

Ce n’est qu’une fois ses peintures imprimées, suivi de la sortie des divers concepts illustrant les couvertures de magazines, T-shirts, puzzles, posters, tasses, oreillers etc., que Berkey se rendit compte que chaque reproduction de Kong avait exactement le même visage. Quelqu’un dans le département promotion de Paramount avait apparemment décidé que le fait d’avoir des expressions différentes sur les différents supports induirait les gens en erreur, en leur faisant penser qu’une armée de singes attaquait New York, au lieu d’un seul individu. De fait, et sans l’aide de photoshop (qui n’existait pas à l’époque), un artiste anonyme fut chargé de reproduire un visage identique sur chaque représentation de Kong, ajoutant de la fourrure sur les bords pour cacher les traces de collage.

Mais à quoi pouvaient bien ressembler les autres visages de Kong sous la colle….. Personne ne les a vu depuis plus de 30 ans maintenant et si vous êtes sage, vous aurez peut-être la réponse un de ces 4... xD
Revenir en haut
Titou.65
Brontosaure

Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2007
Messages: 478
Localisation: Hautes Pyrénées
Point(s): 477
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 01/03/2009, 15:38    Sujet du message: King Kong 1976 Répondre en citant

Wow
recpect Mr SKULL !!!!
merci
Revenir en haut
SUPERMEGALOSAURUS
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Sep 2007
Messages: 2 011
Localisation: Région parisienne
Point(s): 1 930
Moyenne de points: 0,96

MessagePosté le: 02/03/2009, 12:52    Sujet du message: King Kong 1976 Répondre en citant

Selon ce que j'avais lu, la version avec hélicoptères avait été faite suite aux menaces de poursuites pour publicité mensongère, l'affiche promettant l'affrontement de King Kong contre des chasseurs à réaction, alors que tout le monde sait bien que ce sont des hélicoptères qui apparaissent finalement à l'écran.

Les avions à réaction, ça marche bien aussi, pourtant ; voir le Godzilla américain de 1998 pour une démonstration en images (encore un bel exemple de remake brillamment foiré celui-là).
Revenir en haut
SUPERMEGALOSAURUS
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Sep 2007
Messages: 2 011
Localisation: Région parisienne
Point(s): 1 930
Moyenne de points: 0,96

MessagePosté le: 02/03/2009, 19:02    Sujet du message: King Kong 1976 Répondre en citant

Ha, et j'oubliais : encore bravo pour ce magnifique post Skil' !

(mais ça devient une habitude...)

Revenir en haut
SKULL.ISLAND
Empire State Building

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2008
Messages: 1 697
Localisation: Haute-Vienne
Point(s): 1 737
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: 27/03/2009, 23:06    Sujet du message: King Kong 1976 Répondre en citant

Dimanche soir sur Arte il y a une soirée thématique sur les monstres avec la diffusion du King Kong de 1976 (mais j'imagine que vous l'avez déjà tous vu) suivi d'un documentaire "Bienvenue au Pays des Monstres" avec Godzilla et toute la clique. A vos magnétoscopes !!! (oui je sais j'ai 10 ans de retard, on est passé à autre chose maintenant, comment ça s'appelle déjà ? Ah oui, le DVD... xD

Revenir en haut
Titou.65
Brontosaure

Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2007
Messages: 478
Localisation: Hautes Pyrénées
Point(s): 477
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 28/03/2009, 16:45    Sujet du message: King Kong 1976 Répondre en citant

Ha yes, c'est de l'inédit ce doc non ???
En tout cas je fait un enregistrement sur DVD pour ce que ça interresse.Pour ce qui non plus de magnétoscopes ou pas encore de graveur DVD.... MP les gars ....
Revenir en haut
SUPERMEGALOSAURUS
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Sep 2007
Messages: 2 011
Localisation: Région parisienne
Point(s): 1 930
Moyenne de points: 0,96

MessagePosté le: 28/03/2009, 21:13    Sujet du message: King Kong 1976 Répondre en citant

Yes, merci pour le tuyau Skil !


Tout le monde devant sa télé à 22h55 demain (plus tôt c'est pas la peine ! Twisted Evil )
Revenir en haut
SKULL.ISLAND
Empire State Building

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2008
Messages: 1 697
Localisation: Haute-Vienne
Point(s): 1 737
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: 30/03/2009, 15:34    Sujet du message: King Kong 1976 Répondre en citant

Alors vous l'avez maté ce doc ?

Je l'ai enregistré mais je ne l'ai pas regardé jusqu'au bout, je me suis arrêté quand ils ont évoqué Frankenstein. Le reste était bien ?

La convention du G-fan était extraordinaire non ?
Revenir en haut
SUPERMEGALOSAURUS
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Sep 2007
Messages: 2 011
Localisation: Région parisienne
Point(s): 1 930
Moyenne de points: 0,96

MessagePosté le: 30/03/2009, 20:10    Sujet du message: King Kong 1976 Répondre en citant

Ben justement, j'ai créé un petit topic -> LÀ justement pour en causer ! xD
Revenir en haut
Blanol
Indigène

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2010
Messages: 106
Localisation: Suisse
Point(s): 106
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 10/05/2010, 09:14    Sujet du message: King Kong 1976 Répondre en citant

SKULL.ISLAND a écrit:
Mais à quoi pouvaient bien ressembler les autres visages de Kong sous la colle….. Personne ne les a vu depuis plus de 30 ans maintenant et si vous êtes sage, vous aurez peut-être la réponse un de ces 4... xD


Je sais pas pour les autres, mais moi perso, j'ai été très très très sage ! Rolling Eyes
-----------------
Il n'y a qu'un King Kong et c'est celui de 1933... Mais j'aime tellement l'affiche de 1976 !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:52    Sujet du message: King Kong 1976

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:    Sujet précédent : Sujet suivant  
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    King Kong Index du Forum -> LE VILLAGE INDIGENE -> Les films Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  >
Page 2 sur 8

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation