top

Le destin tragique des King Kong de Carlo Rambaldi

 
Post new topic   Reply to topic    King Kong Forum Index -> LE VILLAGE INDIGENE -> King Kong
Author Message
SKULL.ISLAND
Megaprimatus Kong

Offline

Joined: 03 Aug 2008
Posts: 1,090
Localisation: Haute-Vienne
Point(s): 1,128
Moyenne de points: 1.03

PostPosted: 27/11/2012, 23:41    Post subject: Le destin tragique des King Kong de Carlo Rambaldi Reply with quote

PublicitéSupprimer les publicités ?
LE DESTIN TRAGIQUE DES KING KONG DE CARLO RAMBALDI








Alors que le King Kong de 1933 était une marionnette (même si l’on construisit une tête, une main et un pied à taille réelle), les producteurs du remake de 1976, fort d'un budget de 24 millions de dollars, voyaient les choses en grand... Ils embauchèrent Carlo Rambaldi (spécialiste en effets spéciaux et constructions mécaniques, ayant entre autre travaillé sur E.T., Conan, Alien, Dune...) pour la construction de plusieurs modèles, utilisables selon les séquences... mais tous ayant la particularité d'être gigantesques !

Outre la paire de mains géantes articulées, que l’on voit de nombreuses fois à l’écran, et le pied utilisé dans trois scènes, un robot géant télécommandé fut d'abord construit, qui s'avérera ne pas très bien fonctionner, malgré son budget de 3 millions de dollars, et n’apparaîtra finalement que quelques secondes dans le film (la quasi totalité des scènes incluant Kong étant réalisée avec un acteur, Rick Baker, dans son propre costume). Pour les séquences tournées devant le World Trade Center, Rambaldi fabriqua finalement un deuxième modèle grandeur nature non articulé, constitué d'un squelette en fer recouvert de styrofoam, de latex et de peaux d’ours. Plusieurs portions du corps étaient gonflables pour rendre l’ensemble plus léger.

C'est du destin peu commun de ces deux géants qu'il sera question dans cet article...




I - LA VERSION GONFLABLE NON ARTICULEE




Le deuxième modèle construit par Carlo Rambaldi, gisant aux pieds du World Trade Center.




King Kong à Paris !

Pour la Première du film à Paris, le jeudi 16 décembre 1976, Paris Match, en collaboration avec Europe 1 et sous le patronage de Télé 7 Jours, décidèrent de faire venir le modèle non articulé et de l’exposer sur les Champs Elysées. Le monstre de 12 mètres et pesant 6 tonnes fut acheminé en pièces détachées par trois avions cargos « Super Pélican » depuis New York jusqu’à l’aéroport de Roissy. Deux techniciens américains veillaient sur Kong pendant le voyage et son assemblage en France, sa tête mesurant à elle seule 2 m 50 de diamètre, sa poitrine 6 m et ses mains 1,80 m !



L'arrivée de King Kong à l'aéroport de Roissy.


Et c’est dans une posture peu majestueuse, allongé sur le dos, que les Parisiens découvrirent King Kong, à l’angle de la rue Pierre-Charon, devant le numéro 63 des Champs-Elysées, siège de Paris Match. Certains articles de l’époque n’hésitèrent d’ailleurs pas à raconter que les deux techniciens, présents pour la remise en route du géant, avaient dû laver le singe de ses blessures (il était, paraît-il, couvert d’hémoglobine) et lui refaire son pelage arraché par plaques entières lors de l’affrontement final contre les hélicoptères au sommet du World Trade Center. La Première se déroula devant plusieurs centaines de lecteurs de Télé 7 Jours tirés au sort...






Paris Match ne se privât pas de relater l'évènement dans ses n° 1438 et 1439.


Après sa visite promotionnelle à Paris, Kong retourna en Californie et fut stocké dans un entrepôt à proximité de l'aéroport de Los Angeles jusqu'à l'été 1977. C’est à ce moment-là que Dino De Laurentiis conclut un marché avec Rizzoli Books pour l'exhiber dans un parc d'attraction à Rimini en Italie. Une fois l'exploitation terminée, Kong fut loué au réalisateur Marco Ferreri, qui le ramena à New York pour l'utiliser dans son film Rêve de Singe (1978) avec Gérard Depardieu.


Notre Gérard national prenant la pose devant la dépouille de Kong.

Kong fut ensuite rapatrié et entreposé à El Secundo, dans le comté de Los Angeles. En 1985, DeLaurentiis dissolvait sa société de production pour fonder la De Laurentiis Entertainment Group (D.E.G.). Il fit construire un nouveau studio de cinéma à Wilmington (Caroline du Nord) et c'est tout naturellement là que Kong fut acheminé, en compagnie des autres accessoires de l'ancienne société. Au fil des ans, ce qui restait du revêtement extérieur avait fini par se désintégrer complètement jusqu'à laisser apparaitre le squelette métallique. Ce modèle devait être utilisé dans King Kong 2, notamment dans les scènes où Kong subit une transplantation cardiaque et quand Lady Kong est transportée par hélicoptère... mais son stockage désastreux l'avait rendu inutilisable. Quand vint finalement l'heure de produire King Kong 2, l'équipe de production décida assez vite que le coût et les efforts requis pour remettre à neuf le monstre étaient trop exorbitants et risqués (vu les résultats de la version de 1976). Un nouveau modèle fut donc construit pour ces scènes.

En 1999, Chris Watts (un as des effets optiques, ayant notamment travaillé sur 300, Waterworld ou Harry Poter) rapporta que la tête et la carcasse du singe de Rambaldi étaient toujours présentes aux studios de Carolco (qui avait racheté D.E.G. à la fin des années 80). La tête était baladée ça et là, de scènes en échafaudages comme un enfant indésirable, pendant que la carcasse pourrissait dehors, constituant un spectacle étrange et un peu triste. D'après Watts, "c’est maintenant un tas de poils et de vieux os en métal... Pourtant, la première fois que j'ai vu le monstre, j’en ai eu la chaire de poule. J'ai eu l'impression de violer un site mortuaire".


Kong finissant ses vieux jours aux Studios Carolco.
Back to top
SKULL.ISLAND
Megaprimatus Kong

Offline

Joined: 03 Aug 2008
Posts: 1,090
Localisation: Haute-Vienne
Point(s): 1,128
Moyenne de points: 1.03

PostPosted: 28/11/2012, 01:25    Post subject: Le destin tragique des King Kong de Carlo Rambaldi Reply with quote

Cet article est paru à l'origine dans la revue Métaluna n°5 "Spécial King Kong" (2009). Rendons à César ce qui est à César : l’introduction (en gras) est de Jean Depelley et l'incroyable partie argentine est dû à Uriel Barros, notre correspondant argentin pour Métaluna.

Pour finir, un petit bonus : quelques photos de ces modèles grandeur nature, modèles que nous ne reverrons plus jamais, hélas.




Dino de Laurentiis, trônant fièrement devant son jouet au pied du World Trade Center.



"Souriez pour la photo, Mr Kong".



Le modèle gonflable pendant le tournage du film.



Le même, cette fois ci sur les Champs Élysées à Paris, qui se fait grimper dessus par Silvie Vartan.



Marco Ferreri sur le tournage de Rêve de Singe.



Jessica Lange dans la main de la version robotisée.



La même en cour d'assemblage.



"Ah ouais, ça avance bien quand même..."



Ben quoi... il est si moche que ça ce robot, que tout le monde s'enfuit en hurlant... ?



Illustration tirée d'un fanzine japonais.



Schémas préparatifs pour la construction du robot.


Back to top
Admin
Administrateur

Offline

Joined: 30 Nov 2006
Posts: 743
Localisation: Skull Island
Point(s): 665
Moyenne de points: 0.90

PostPosted: 29/11/2012, 17:07    Post subject: Le destin tragique des King Kong de Carlo Rambaldi Reply with quote

Merci Skull pour cet énorme dossier ! Shocked
Back to top
Admin
Administrateur

Offline

Joined: 30 Nov 2006
Posts: 743
Localisation: Skull Island
Point(s): 665
Moyenne de points: 0.90

PostPosted: 14/12/2012, 14:35    Post subject: Le destin tragique des King Kong de Carlo Rambaldi Reply with quote

'vache, quelle promo tout de même !...
Back to top
SKULL.ISLAND
Megaprimatus Kong

Offline

Joined: 03 Aug 2008
Posts: 1,090
Localisation: Haute-Vienne
Point(s): 1,128
Moyenne de points: 1.03

PostPosted: 16/01/2014, 23:14    Post subject: Le destin tragique des King Kong de Carlo Rambaldi Reply with quote

King Kong lors de sa "mise en sommeil" dans une zone du centre ville de Mar Del Plata avant d'être abandonné dans une décharge.

Back to top
SUPERMEGALOSAURUS
Administrateur

Offline

Joined: 15 Sep 2007
Posts: 2,016
Localisation: Région parisienne
Point(s): 1,935
Moyenne de points: 0.96

PostPosted: 17/01/2014, 11:53    Post subject: Le destin tragique des King Kong de Carlo Rambaldi Reply with quote

Merci pour tous ces clichés rarissimes, qui ne font qu'enrichir un dossier déjà excellent à la base !

Et un bravo de plus, un !
Back to top
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 07:26    Post subject: Le destin tragique des King Kong de Carlo Rambaldi

Back to top
Display posts from previous:    Previous topic : Next topic  
Post new topic   Reply to topic    King Kong Forum Index -> LE VILLAGE INDIGENE -> King Kong All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Administration Panel | Forum hosting | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation