top

Lake Placid

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    King Kong Index du Forum -> LE VILLAGE INDIGENE -> Les autres Monstres
Auteur Message
Q5
Megaprimatus Kong

Hors ligne

Inscrit le: 12 Mai 2011
Messages: 1 126
Point(s): 1 098
Moyenne de points: 0,98

MessagePosté le: 15/03/2013, 23:03    Sujet du message: Lake Placid Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Lake Placid





Lake Placid est une série de 4 films sortis entre 1999 et 2012. Néanmoins, seul le premier est sorti au cinéma, les autres sont sorti directement en DVD.

Ces 4 films mettent en vedette des crocodiles de très grande taille qui vivent dans le lac du nom de "Black Lake" (parfois également nommé "Lake Pacid") et qui ont pour habitude de dévorer les visiteurs. Ces crocodiles sont nourris par les membres de la famille Bickerman (dans chaque film, un membre de cette famille donne à manger aux crocodiles : Dolores Bickerman leur apportaient des vaches dans le premier film, sa soeur Sadie leur amenaient des êtres humains dans le second, leur neveux Connor leur donnaient des morceaux de charcuteries dans le troisième et Jim, le fils de Dolores, les a nourris dans le quatrième film avec... son propre corps).
Les crocodiles du lac atteignent souvent des tailles extraordinaire (surtout dans le second film), ils dépassent souvent la dizaine de mètres de long. On peut aussi remarquer que leur nombre augmente dans chaque film.
Si les quatre films se déroule bien dans la même continuité et font souvent références les uns aux autres, aucuns film n'est une suite directe de son prédécesseur et aucun personnage n'apparaît dans plusieurs film, à l'exception de Reba qui apparaît dans les troisième, quatrième et cinquième film de la franchise et Jim Bickerman qui apparaît dans les deux derniers films (néanmoins, certains personnages du second film apparaissent dans le troisième lors de flashbacks).

A noter que, si le premier Lake Placid était un film avec un budget plutôt gros et parvenait à se démarquer des films habituels du genre en minimisant les attaques du crocodiles (il n'y a que deux morts dans tout le film), les trois autres sont des séries B tout à fait normales avec tous ce que ça implique : un body count très élevé (plus d'une dizaine de morts dans chaque film), des scène gores, des plans nichon (trois dans chaque), et bien sûr des CGI foireuses !








Dernière édition par Q5 le 13/05/2015, 13:10; édité 1 fois
Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2006
Messages: 755
Localisation: Skull Island
Point(s): 677
Moyenne de points: 0,90

MessagePosté le: 21/03/2013, 18:06    Sujet du message: Lake Placid Répondre en citant

Je me rappelle avoir beaucoup aimé le premier film avec Bill Pullman et Oliver Platt. Un bon petit nanar avec un croco signé Stan Winston. Les suites...sont des navets.

Ci-dessous l'équipe de Stan Winston au travail sur le croco de Lake Placid en 1998.
Revenir en haut
Q5
Megaprimatus Kong

Hors ligne

Inscrit le: 12 Mai 2011
Messages: 1 126
Point(s): 1 098
Moyenne de points: 0,98

MessagePosté le: 23/03/2013, 14:35    Sujet du message: Lake Placid Répondre en citant

Je ne suis pas vraiment d'accord avec toi, Admin. A mes yeux, le premier film est plutôt un bon film qu'un nanar et les trois autres plus des nanars que des navets.



Lake Placid : Excellent ! Je m’attendais à un film de crocos débile n’ayant pour but que de montrer des types se faire bouffer les uns après les autres, mais en fait c’est tout le contraire : Ce film réussit à être original et déjoue les clichés des films habituels du genre. Par exemple, le croco ne fait que très peu de victimes, en fait il ne tue que deux personnes. Néanmoins, le film n’est pas ennuyant car le croco fait plusieurs attaques, même si il ne fait pas de victimes à chaque fois. De plus c’est assez rare dans un film d’animaux tueurs que la bestiole ne soit pas tuée, juste capturée. Aussi, le film réussit à surprendre en faisant attaquer le croco à des moments où on ne s’y attend pas, notamment lors de la scène de l’ours (le combat ours vs crocodile est un d’ailleurs un grand moment !). La révélation concernant le fait que le croco ait en fait été nourri pendant des années par la vieille Dolores Bickerman est également assez original.
Les acteurs sont plutôt bons pour la plupart, et les personnages ne sont pas trop caricaturaux. Certain réussissent même à être plutôt attachants. Enfin, les effets-spéciaux sont juste bluffants, aussi bien les images de synthèse que les animatroniques.

Ma note : 8/10



Lake Placid 2 : Honnêtement, je m’attendais à pire. Le film a plutôt mauvaise réputation, mais je trouve que pour un film de croco de série B, c’est pas trop mal. D’accord, le film est assez débile, les acteurs sont pas terribles, les personnages sont caricaturaux et les effets spéciaux sont plutôt mauvais. De plus, le scénario est un copié-collé du premier film : Un shérif, une meuf et un scientifique enquête sur les attaques d’un crocodile, ils sont ensuite rejoint par un chasseur qui veut chopper le crocodile lui-même, et ils finissent par découvrir que c’est la vieille folle du coin (Sadie, la sœur de Dolores qui a repris sa maison) qui donne à manger aux crocos (sans parler de la première scène qui est quasiment la même que celle du premier film : deux personnes sont sur un bateaux, l’une d’elle va dans l’eau… et croc !). Néanmoins, le film contient une seconde histoire avec des jeunes qui vont se baigner dans le lac (dont le fils du shérif) et servent de quatre-heure aux crocos.
Mais bon, on s’en fout, c’est juste une série B. Et en tant que telle, ce film est plutôt de bonne facture : Il contient tout ce que le spectateur désire voir, à savoir plein de morts, des plans-nichons, des scènes gores… Bref, le film ne se fout pas trop de la gueule du spectateur et se montre plutôt généreux. L’histoire a beau être archi prévisible, elle est très distrayante et on ne voit quasiment pas le temps passer. Un autre truc qui m’a plu est qu’il respecte un minimum « l’esprit » de son prédécesseur, contrairement aux films Anaconda 3 et 4 qui eux n’ont strictement aucuns rapports avec les films originaux en dehors du fait d’avoir des serpents comme animaux tueurs.

Ma note : 6/10. Je suis très généreux, mais bon, pour un film de croco de série B c’est plutôt un bon coup.



Lake Placid 3 : La plupart des critiques que j’avais lu disaient que ce film était meilleur que son prédécesseur. Elles avaient tort : Le scénario est encore plus débile que dans le 2 (il y a encore plus d’histoire parallèles : Un shérif et un scientifique qui enquête d’un côté, sa femme et son fils accompagnés de la baby-sitter qui s’enferment dans leur maison d’un autre, des jeunes qui font les cons encore d’un autre et enfin des braconniers qui braconnent d’un dernier), les personnages sont encore plus caricaturaux, et on devine encore plus facilement lesquels vont mourir et dans quel ordre (même si il y a bien un ou deux pour qui on peut avoir quelques doutes, comme le shérif ou Reba), les incohérences encore plus nombreuses (un type a un flashback d’une scène du second film… alors qu’il n’était même pas présent ! Et puis pourquoi le neveu de Sadie dit qu’il venait la voir dans la maison au bord du lac durant son enfance alors que cette maison était celle de Dolores ?) et les effets spéciaux encore plus (cala)miteux (les crocos ressemblent plus à des tâches floues sur l’écran qu’à autre chose). De plus les morts sont moins gores (certaines sont juste supposées) et le temps d’attente entre chaque est souvent plus long que dans le second film. Qui plus est, le film compte parmi ses personnages principaux un gosse tellement énervant qu’on espère qu’une chose : Qu’il se fasse bouffer ! Malheureusement, comme c’est souvent le cas dans ce genre de film, il survit (P’tain, heureusement qu’il y a des films comme Dinocroc qui eux n’hésitent pas à tuer les enfants). Enfin, ce film, contrairement au 2 et au 4, ne fait pas la moindre référence au premier Lake Placid !
Cela dit, le film n’a pas que des défauts. La première scène où un couple vient baiser au bord du lac et se fait bouffer par les bébés crocos est plutôt marrante, surtout en version non-censurée. Aussi, j’ai trouvé ça amusant que le gosse du neveu de Sadie et Dolores perpétue la tradition familiale et viennent donner à manger aux crocos. J’ai également bien aimé le fait que le chien de la baby-sitter se fasse bouffer alors que dans le second film celui de la meuf du héros (ainsi que le lapin qu’on voit à trois reprises) survie malgré qu’il se soit retrouvé plusieurs fois près des crocos et les aient même attaqués (en plus, il retrouve sa maîtresse à la fin du film dans une scène clichée à mort). Mais surtout, il y a une chose que j’ai adorée : Un des perso principaux est un ado qui veut aller au lac pour chercher son ex et lui dire qu’il l’aime. Il s’y rend avec des guides, mais ceux-ci se font bouffer les uns après les autres par les crocos. Néanmoins, il semble se foutre complètement de la mort de ces types et souhaite continuer ses recherches quitte à faire mourir ceux qui reste. Il tombe sur le cadavre d’un de ses amis à un moment, et quand un des guides lui présente ses condoléances il répond quelque chose comme « Pas grave, je l’aimais pas en fait ! ». Enfin, il n’hésite pas à abandonner la famille des persos principaux face aux crocodiles en piquant un bateau, qui était leur unique moyen de transport, pour aller retrouver sa meuf. Il finit par la retrouver, tous les deux se tombent dans les bras… et ensuite un croco arrive et bouffe le mec ! Ça a été une très bonne surprise, j’avais peur qu’il survive et qu’il vive heureux avec sa copine. Pour finir, je dois le reconnaitre, le film tente un minimum d’être original, notamment à la fin où les personnages survivants fuient les crocodiles et arrive dans leur petite ville où ils se réfugient dans une épicerie, mais les crocos parviennent à entrer !

Ma note : 4/10 et c’est cher payé. Bon, disons plutôt 4,5 pour la première scène qui est assez drôle et pour le fait d’avoir fait mourir le type hyper détestable qui cherchait sa meuf là où d’autres films les auraient fait vivre heureux l’un avec l’autre.



Lake Placid 4 : Sans aucuns doute la meilleure des trois suite à Lake Placid !
Déjà, le scénario est beaucoup moins débile que dans ses deux prédécesseurs, par exemple cette-fois les autorités ont enfin compris que quand un lac est envahit par des crocodiles mangeurs d’homme il valait mieux le faire interdire au public et installer une clôture électrifiée autour. Les effets spéciaux sont également largement meilleurs que ceux des deux autres films, même si les images de synthèses sont souvent très perfectibles et d’assez piètre qualité (mais quand même bien supérieure à celles des deux autres), dans certains plans les crocodiles réussissent à être réellement convaincant ! (ceci dit, c’est peut-être le fait d’avoir vu le 2 et le 3 juste avant qui m’a donné cette impression.) Certaines morts réussissent à être vraiment originales, notamment quand un type tombe dans l’eau et se fait bouffer petit à petit par des bébés crocodiles qui agissent comme des piranhas. Mais surtout, contrairement à ses deux prédécesseurs, certaines attaques des crocos réussissent à être réellement surprenantes en arrivant à des moments où on ne s’y attend pas (perso, j’ai sursauté à plusieurs reprises). Bien sûr les personnages sont toujours très stéréotypés, mais c’est un peu moins facile cette fois de deviner qui va mourir et qui va survivre (par exemple il y a un type dont l’héroïne est amoureuse et dont on s’attend à ce qu’il survive et que les deux commencent à sortir ensemble à la fin du film, mais en fait celui-ci va s’avérer être un connard et se fera bouffer par les crocos). Et puis certains sont un minimum attachants, perso j’ai bien aimé Robert Englund qui joue le fils de Dolores. Enfin, contrairement à son prédécesseur, le film fait de nombreuses références au premier Lake Placid.
Mais bien sûr, le film n’échappe pas aux défauts qu’ont souvent les films de ce genre. Certain personnages agissent parfois de façon très stupide, comme le type qui garde la clôture et qui, après avoir entendu du bruit de l’autre côté, décide d’ouvrir la porte et d’aller voir ce qui se passe, mais qui ne pense même pas à refermer la porte derrière lui et qui de toute façon se fera chopper par les crocodiles, ou encore lorsque les protagonistes se font attaquer par un croco sur terre ferme, l’un d’eux tente de lui échapper… en plongeant dans le lac et en fuyant à la nage ! (tout en sachant que le lacs est infesté de crocos en plus.) Bien sûr, le crocodile le rattrapera et le bouffera. Mais la médaille d’or de la débilité doit être remise au personnage du chauffeur du bus scolaire, qui, lorsqu’il est sensé amener une classe et un professeur près d’un lac tout à fait sûr dans la région, réussit à les amener au Lac Placid en entrant par la porte qui avait été laissée ouverte par le personnage susmentionné et en écrasant tous les panneaux « Attention Danger » qui se trouvaient sur sa route. Tout ça parce qu’au lieu de regarder la route il regardait une vidéo porno sur son portable. Heureusement, ce personnage se fera bouffer quelques scènes après par un crocodile pendant qu’il espionnait des étudiantes se baigner nue dans le lac.
Le film possède aussi de nombreuses incohérences, comme le fait d’avoir fait revenir un personnage sensé être mort dans le troisième opus (néanmoins, l’explication concernant son retour n’est pas trop exagérée, ça aurait pu être pire). Mais surtout, un des trucs les plus illogiques est que les crocos sont sensés attaquer tous les humains qu’ils croisent parce qu’ils sont affamés vu que le nombre de proies derrière la barrière s’épuise, et pourtant ils laissent traîner des tas de cadavres quasi entiers un peu partout (???). Lors d’une scène, un crocos poursuit les protagonistes après qu’ils soient tombé sur un endroit rempli de cadavres, mais s’il a si faim, pourquoi ne mange-t-il pas un des cadavres qui sont juste à côté et qui ne risquent pas de s’enfuir ? De plus, il faudrait qu’on m’explique pourquoi quand un croco se retrouve face à un personnage secondaire il le bouffe directement, mais face à un des personnages principaux il met trois heures avant d’attaquer, ce qui laisse le temps à un autre personnage d’arriver et de lui sauver la vie ? Pour finir, c’est très exagéré de voir qu’un crocodile est capable de rattraper une voiture à la course.
Il y a aussi des trucs qu’on pourrait reprocher à ce film par rapport aux autres films de la série. Par exemple, c’est le seul film des 4 où aucuns membres de la famille Bickerman ne donnent à manger aux crocodiles (enfin si, il y en a un qui les nourrit… mais avec son propre corps). Aussi, la maison de Dolores, si elle apparaît bien, est beaucoup moins présente que dans les autres films.

Ma note : 6,5/10 parce que même si ça reste une petite série B avec tous les défauts propres au genre, c’est quand même bien meilleure que les deux autres.
Revenir en haut
Q5
Megaprimatus Kong

Hors ligne

Inscrit le: 12 Mai 2011
Messages: 1 126
Point(s): 1 098
Moyenne de points: 0,98

MessagePosté le: 14/05/2015, 16:44    Sujet du message: Lake Placid Répondre en citant

Un cinquième film nommé Lake Placid vs. Anaconda est sortit en 2015. Il s'agit d'un crossover avec la saga Anaconda. Le film reprend plusieurs personnages du film précédent, comme Reba et Jim Bickerman.




Dernière édition par Q5 le 10/11/2015, 18:47; édité 1 fois
Revenir en haut
Akuretari
Indigène

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2013
Messages: 146
Localisation: France
Point(s): 147
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: 17/05/2015, 10:38    Sujet du message: Lake Placid Répondre en citant

J'avais passé un moment sympa à regarder les 4 films des 2 sagas et ça me plairait de voir de film, merci de l'info
Revenir en haut
Savin
Empire State Building

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2013
Messages: 1 555
Localisation: France
Point(s): 1 557
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 18/05/2015, 04:04    Sujet du message: Lake Placid Répondre en citant

Je viens de voir le premier Lake Placid et j'ai beaucoup aimé.
Revenir en haut
Akuretari
Indigène

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2013
Messages: 146
Localisation: France
Point(s): 147
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: 18/08/2015, 13:43    Sujet du message: Lake Placid Répondre en citant

Je viens de voir Lake Placid vs Anaconda. Ça reste bien dans la saga Lake Placid, fidèle à eux-mêmes ! Un film que j'ai apprécié regarder même s'il reste un nanar ^^
Si vous avez vu (et un minimum apprécié) les autres Lake Placid je vous conseille de voir celui-la également
Revenir en haut
Savin
Empire State Building

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2013
Messages: 1 555
Localisation: France
Point(s): 1 557
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 10/09/2015, 01:49    Sujet du message: Lake Placid Répondre en citant

Voici la bande-annonce de Lake Placid vs. Anaconda : https://www.youtube.com/watch?v=u_AIV9c0FWc
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:29    Sujet du message: Lake Placid

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:    Sujet précédent : Sujet suivant  
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    King Kong Index du Forum -> LE VILLAGE INDIGENE -> Les autres Monstres Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation