top

LES ZOMBIES
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    King Kong Index du Forum -> LE VILLAGE INDIGENE -> Les autres Monstres
Auteur Message
SKULL.ISLAND
Empire State Building

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2008
Messages: 1 697
Localisation: Haute-Vienne
Point(s): 1 737
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: 07/03/2015, 01:00    Sujet du message: LES ZOMBIES Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Night of the Zombies est un film américain réalisé par Joel M. Reed, sorti en 1981. Une équipe d’enquêteurs se rend dans les Alpes à la recherche des corps d’un groupe de soldats américains de la seconde guerre mondiale dont on est sans nouvelles depuis longtemps. Ils vont découvrir que les soldats présumés morts ont découvert une formule chimique qui leur permet de vivre éternellement mais qui n’est pas sans conséquences…

Réalisé en 1981 par notre Jean Rollin national (sous le pseudonyme de J. A. Lazer), Le Lac des Morts Vivants se traîne la vilaine réputation d’être un des pires films d’horreur du cinéma français. Dans les années 50, un village rescapé de la Seconde Guerre Mondiale est touché par une vague de meurtres de jeunes filles qui s'étaient toutes baignées dans le "lac maudit", où se livraient des rites lors de l'Inquisition et où reposent des corps de soldats nazis. Le maire et une journaliste décident de mener l'enquête.

Frank Agrama, à qui l’on doit l’inénarrable Queen Kong, réalise en 1981 L'Aube des Zombies (Dawn of the Mummy) où, aux alentours de la pyramide de Kheops, réveillée de son sommeil millénaire par des pilleurs de tombes, une momie provoque le réveil de dizaines de zombies sanguinaires au beau milieu du désert...

L'Abîme des Morts Vivants (La Tumba de los Muertos Vivientes), co-production hispano française de 1981 réalisé par Jesús Franco, est considéré par certains comme la suite du Lac des Morts Vivants de Jean Rollin, mais rien n’est moins sûr. Un homme part sur les traces de son père, héros de la Seconde Guerre mondiale, assassiné après avoir révélé l'emplacement du trésor du Maréchal Rommel. Sur place, les soldats allemands morts pour la défense du butin sont devenus des zombies affamés de chair humaine. Le film est sorti aux Etats-Unis sous le titre Oasis of the Zombies.



















Après les deux premiers volets de sa saga sur les morts-vivants, George Romero revient rapidement au genre avec Creepshow, un film qu’il réalise en 1982. Un jeune garçon voit jeter aux ordures par son père sa bande dessinée d'horreur préférée dont les cinq histoires finissent par prendre vie. Dans le premier segment, La Fête des Pères (Father's Day), un vieillard mort sort de sa tombe pour aller chercher son gâteau de fête des pères... Référence absolue du film fantastique à sketches, marquant la rencontre suprême entre George Romero (à la réalisation) et Stephen King (au scénario), Creepshow tire son inspiration des E.C. Comics, bandes dessinées horrifiques publiées dans les années 50 et très populaires auprès des ados américains.

Hysterical est un film américain réalisé par Chris Bearde en 1983. Dans cette comédie qui se passe dans le village d’Hellview, le fantôme du capitaine Howdy transforme en morts vivants tous ceux qu’il massacre. Le maire fait alors appel à deux spécialistes du surnaturel et de la chasse aux zombies…

Zombie Island Massacre (John N. Carter, 1984) se passe dans une île paradisiaque des Caraïbes où des touristes assistent lors d’une excursion à un spectacle hallucinant, les habitants d’un village pratiquant les coutumes ancestrales vaudou. Le maître de cérémonie va rentrer en transe et réveiller un mort. Très impressionnés, le groupe repart vers son hôtel mais le car tombe en panne au beau milieu de la jungle. Malgré les mises en garde du chauffeur, certains décident de rentrer à pied mais des forces démoniaques les guettent… Produit par Trauma et l’équipe responsable des Toxic Avenger, ce film est également sorti en VHS sous les titres Massacre Island / L’Ile du Massacre.

La Nuit de la Comète (Night of the Comet) est un film de science-fiction post-apocalyptique réalisé par Thom Eberhardt, sorti en 1984. À la suite du passage d'une comète à proximité de la Terre, presque toute la population mondiale est décimée. Regina et sa petite sœur de 16 ans, Samantha survivent et vont trouver refuge dans le studio de la radio locale qui continue de diffuser. Dans un monde dévasté où plus aucune règle n'existe, les jeunes filles vont vite céder à leur instinct de consommatrice et visiter les grands centres commerciaux du coin afin de se refaire une garde-robe. Mais ce sera sans compter sur des survivants irradiés et devenus des zombies cannibales, et une équipe de scientifiques cherchant à créer un sérum permettant de guérir les personnes irradiées, à commencer par eux-mêmes. Le titre initial du film était Teenage Mutant Horror Comet Zombies. La Nuit de la comète s'inscrit dans une vogue de films post-apocalyptiques initiée par Mad Max en 1979. C'est aussi en partie un film de zombies.









Creepshow : grand père et son "gâteau".

















Night of the Comet
Revenir en haut
Pijalk
Tyrannosaure

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 971
Localisation: Allier
Point(s): 971
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 08/03/2015, 18:37    Sujet du message: LES ZOMBIES Répondre en citant

Génial SKULL, si c’est pour écrire d’aussi bons articles, n’hésite pas à prendre des vacances plus souvent ! Tes connaissances sur le sujet sont impressionnantes, tu en as écrit trois fois plus que moi. J’avoue que les miennes sont limitées aux films et livres que j’ai cités.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Savin
Empire State Building

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2013
Messages: 1 555
Localisation: France
Point(s): 1 557
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 09/03/2015, 02:11    Sujet du message: LES ZOMBIES Répondre en citant

Infographie (par ForRent) : comment bien sécuriser votre appartement face à des zombies ?

Revenir en haut
SKULL.ISLAND
Empire State Building

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2008
Messages: 1 697
Localisation: Haute-Vienne
Point(s): 1 737
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: 10/03/2015, 21:54    Sujet du message: LES ZOMBIES Répondre en citant

Pijalk a écrit:
Génial SKULL, si c’est pour écrire d’aussi bons articles, n’hésite pas à prendre des vacances plus souvent ! Tes connaissances sur le sujet sont impressionnantes, tu en as écrit trois fois plus que moi. J’avoue que les miennes sont limitées aux films et livres que j’ai cités.


Merci Pijalk, tes compliments me font chaud au cœur même si, hélas, je ne suis déjà plus en vacance depuis 10 jours. Quoi qu’il en soit, j’ai voulu vous montrer un petit panorama du film de zombie et maintenant, me voilà bien attrapé car il faut quand même que je termine ce que j’ai commencé. Tout ça n’était bien évidemment pas prévu et me voilà à faire des résumés sur des morts-vivants au lieu de m’occuper de mon King Kong chéri et de bien d’autres choses. Ça m’apprendra à faire des posts inconsidérés !

Au passage merci à Savin dont les derniers messages permettrons à certains de se préparer au pire et, pourquoi pas, d’espérer en réchapper en cas d’attaque inopinée, grâce à de précieux conseils.



Le Retour des Morts-Vivants (The Return of the Living Dead), film américain réalisé par Dan O'Bannon en 1985, est le premier d’une franchise qui a produit cinq films en vingt ans. Mêlant humour et gore, ce qui est encore assez inhabituel à l’époque, le film présente également des zombies qui courent et qui parlent ! De plus, ils sont particulièrement coriaces puisqu’il ne suffit pas de détruire leur cerveau pour en venir à bout. Le meilleur moyen est encore de les démembrer et de les incinérer. Dans le premier opus, deux employés d'une société de fournitures médicales libèrent par inadvertance un gaz toxique ramenant les morts à la vie. Ainsi pour se débarrasser d'un cadavre réanimé, ils l'incinèrent. Malheureusement, le nuage de fumée crée une pluie acide qui s'abat sur un cimetière, provoquant le réveil d'autres macchabées…

Sorti quelques semaines avant Le Jour des Morts Vivants de Romero, le film engrangea 14 millions de dollars de recettes, soit le double de son rival. Le succès au box office amena les producteurs à mettre en chantier quatre suites, les deux dernières étant réalisées plus tardivement et simultanément en 2005. Les voici : Le Retour des Morts-Vivants 2 (Return of the Living Dead 2) réalisé par Ken Wiederhorn en 1988 / Le Retour des Morts-Vivants 3 (Return of the Living Dead 3) réalisé par Brian Yuzna en 1993 / Le Retour des Morts-Vivants 4 (Return of the Living Dead 4: Necropolis) réalisé par Ellory Elkayem (en) en 2005 / Le Retour des Morts-Vivants 5 (Return of the Living Dead 5: Rave to the Grave) réalisé par Ellory Elkayem en 2005.























Décidément, l’année 1985 est incontournable pour les amateurs de « bonne chair » car elle marque également le début d’une deuxième franchise largement aussi importante en terme de popularité que celle du Retour des Morts-Vivants. Librement inspiré d’une nouvelle de Howard Phillips Lovecraft, « Herbert West, Réanimateur de Cadavres », Re-Animator, réalisé par Stuart Gordon, a fait l’effet d’une petite bombe à sa sortie. Herbert West, un étudiant en médecine, arrive dans l'université Miskatonic à Arkham, dans le Massachusetts, où il suit les cours du professeur Carl Hill sur la physionomie et le fonctionnement du cerveau. Très vite, les deux hommes s'opposent car West prétend pouvoir vaincre la mort. Dans la cave transformée en laboratoire de Dan Cain, un autre étudiant, West met au point une étrange mixture qui, selon lui, permettrait de réanimer les morts. Le chat de Dan est ainsi ramené à la vie avant que West ne teste sa potion régénérescente sur des corps à la morgue…

Très gore et bourré d’humour macabre, ce film est une vrai réussite dont le succès engendra une suite : Re-Animator 2 : La Fiancée de Re-Animator (Bride of Re-Animator) réalisé par Brian Yuzna (producteur sur le premier film) en 1990. Après leurs méfaits commis dans la ville d'Arkham, le docteur Herbert West et son complice, l'étudiant Dan Cain, se sont réfugiés en Amérique latine. De retour dans leur pays avec un nouveau sérum particulièrement perfectionné, ils se proposent de réanimer la fiancée de Dan Cain dont il ne peut oublier la disparition avec le corps d'une jeune femme sur le point de mourir. Le résultat n'est pas tout à fait celui qu'ils attendaient, surtout pour la fiancée.

Enfin, Beyond Re-Animator, toujours réalisé par Brian Yuzna, sort en 2003. Un jeune garçon de 10 ans voit sa sœur se faire tuer par un zombie dans la maison de leurs parents.S'ensuit une fusillade et l'arrestation d'Herbert West, à l'entrée du cimetière voisin.15 ans plus tard, le même garçon, devenu médecin, est affecté au service d'une prison. Une prison qui renferme, non par hasard, un certain West. La rencontre des deux personnages est inévitable et conduit à un carnage contrôlé.

La nouvelle de Lovecraft a également été adaptée avec An Imperfect Solution: A Tale of the Re-Animator, un court métrage américain réalisé par Christian Matzke en 2003.











Revenir en haut
Savin
Empire State Building

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2013
Messages: 1 555
Localisation: France
Point(s): 1 557
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 12/03/2015, 00:59    Sujet du message: LES ZOMBIES Répondre en citant

SKULL.ISLAND a écrit:
Au passage merci à Savin dont les derniers messages permettrons à certains de se préparer au pire et, pourquoi pas, d’espérer en réchapper en cas d’attaque inopinée, grâce à de précieux conseils.


On ne sait jamais, au cas où si demain un dangereux virus s'échappe d'un laboratoire et transforme la majorité de la population mondiale en zombie !
Revenir en haut
SKULL.ISLAND
Empire State Building

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2008
Messages: 1 697
Localisation: Haute-Vienne
Point(s): 1 737
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: 13/03/2015, 15:25    Sujet du message: LES ZOMBIES Répondre en citant

Savin a écrit:
On ne sait jamais, au cas où si demain un dangereux virus s'échappe d'un laboratoire et transforme la majorité de la population mondiale en zombie !


C'est sûr ! Il vaut mieux prévoir. Et puis on est jamais trop informé !



Dans Hard Rock Zombies (ou Rock Zombies), réalisé par Krishna Shah en 1985, un groupe de Hard Rock qui commence à percer s'arrête le temps d'un concert dans une petite ville où ils sont hébergés par une famille étrange. Leur musique n'est pas du goût de tout le monde dans la bourgade, et le concert sera annulé au nom de la protection des bonnes moeurs de l'Amérique puritaine. La même nuit, les membres du groupe sont assassinés un par un par la famille qui révèle alors son véritable plan. Le lendemain, les rockeurs sont tirés de leurs tombes par la puissance du rock'n'roll, ils marchent à nouveau et décident de se venger.

C’est en hommage à la série des Templiers de Amando de Ossorio que Jesus Franco réalise La Mansión de los Muertos Vivientes en 1985. Quatre amies se rendent en vacances sur une plage au sud de l’Espagne. L’hôtel est un lieu sinistre et Carlo son gérant un homme inquiétant qui séquestre sa femme, nue et enchaînée comme un animal, dans une chambre de l’établissement. Les jeunes femmes décident de visiter les ruines d’une abbaye antique qui abrita jadis des membres des forces du Temple. Par les nuits de grand vent, un glas funèbre se fait entendre et les cadavres momifiés des templiers sortent de leur tombe pour célébrer des rites sanglants.

Raiders of the Living Dead (sous titré en France Les Aventuriers de l’Impossible) est un film américain réalisé par Samuel M. Sherman en 1986. Un jeune adolescent, bricoleur de génie, cherche à fabriquer l’arme absolue susceptible d’anéantir des hordes de condamnés à mort, transformés en zombies sanguinaires par un savant fou au sein d’une prison.













La Mansión de los Muertos Vivientes







Zombiethon (Ken Dixon, 1986) est une compilation de divers films de zombies mêlant gore et nudité, bricolée avec des extraits de "Zombie," "Astro-Zombies," "The Invisible Dead," "Zombie Lake," "Zombie 4: After Death," et "Oasis of the Zombies." Ces extraits varient en longueur et sont intercalés dans une histoire secondaire où des femmes sont pourchassé par des zombies et vont se réfugier dans un cinéma où un groupe de zombies regardent des films de zombies en grignotant du pop-corn. Ça fait beaucoup de zombies tout ça !

La Revanche des Mortes Vivantes (The Revenge of the Living Dead Girls), film français réalisé par Pierre B. Reinhard en 1987, pourrait lui aussi prétendre au plus mauvais film d’horreur produit dans ce pays. En campagne « profonde », le PDG d'une grande compagnie de produits chimiques fait déverser des déchets toxiques par un homme sans scrupule dans une citerne de lait. Cette action aura pour cause la mort de trois jeunes filles de la bourgade. Ce même PDG fait disparaître ses produits toxiques un peu partout dans la nature, en particulier près d'un cimetière où les jeunes mortes ont récemment été enterrées. Les terribles transformations qui auront lieu dans ce cimetière ne laisseront pas les habitants de la bourgade se reposer tranquillement.

S. William Hinzman, premier mort-vivant qui agresse le frère de Barbara au début de La Nuit des Morts Vivants de Romero, reprend son rôle et passe également derrière la caméra pour Flesh Eater qu’il réalise en 1988 . Une soirée d'Halloween organisée dans une forêt lugubre par un groupe d'étudiants va devenir le théâtre d'une série de meurtres particulièrement brutaux. Ignorant la légende sanglante qui plane sur ces lieux, les fêtards vont devenir les infortunées victimes d'une horde de morts-vivants bien décidés à profiter de cette livraison inopinée de chair humaine.







Zombiethon











Dans Flic ou Zombie (Dead Heat) comédie fantastique américaine réalisée par Mark Goldblatt en 1988, c’est un peu Starsky et Hutch chez les zombies. A Los Angeles, des braquages en série sont commis par des bandits qui semblent invincibles. Mortis et Bigelow, deux détectives chargés de l'affaire découvrent que l'un des braqueurs qu'ils ont réussi à abattre était déjà mort depuis une semaine. Après une enquête dans les tripots de la ville, ils découvrent une machine qui fait revivre les morts pendant une période de douze heures.

Comédie horrifique bien débile directement tournée en vidéo, Redneck Zombies est un film américain réalisé par Pericles Lewnes, sorti en 1989. Un bidon de déchets radioactifs, abandonné dans les bois, est découvert par un groupe de bouseux qui s’en sert comme alambic pour fabriquer la gnôle locale ! Distribué à tous les ploucs du coin, le breuvage les transforme en zombies friands de chair humaine. Ça tombe bien, un groupe de campeurs vient justement d’arriver !

Zombie Academy (Night Life / Grave Misdemeanors), réalisé en 1989 parDavid Acomba, est encore une comédie où Archie travaille à mi-temps dans la morgue de son oncle, ce qui lui vaut d'être la risée des caïds du lycée. Un jour, ses quatre "tortionnaires" ont un accident mortel et se retrouvent à la morgue sous la coupelle du jeune croque-mort. La nuit du drame, un orage éclate et pour une raison étrange, les cadavres, foudroyés, se réveillent et sont bien décidés à en découdre avec leur tête de turc favorite...











Revenir en haut
Savin
Empire State Building

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2013
Messages: 1 555
Localisation: France
Point(s): 1 557
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 13/03/2015, 16:36    Sujet du message: LES ZOMBIES Répondre en citant

SKULL.ISLAND a écrit:
Savin a écrit:
On ne sait jamais, au cas où si demain un dangereux virus s'échappe d'un laboratoire et transforme la majorité de la population mondiale en zombie !


C'est sûr ! Il vaut mieux prévoir. Et puis on est jamais trop informé !



Les militaires, eux, ont déjà tout prévu !
Voir : http://hitek.fr/actualite/armee-americaine-plan-apocalypse-zombie_2721
Revenir en haut
SKULL.ISLAND
Empire State Building

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2008
Messages: 1 697
Localisation: Haute-Vienne
Point(s): 1 737
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: 22/03/2015, 18:46    Sujet du message: LES ZOMBIES Répondre en citant

Zombie Brigade (1986), petite série B australienne de Carmelo Musca et Barrie Pattison est sortie directement en DVD en France sous le titre L’Armée des Damnés. Le maire d'une petite ville de province annonce à ses administrés qu'un parc d'attraction va s'implanter dans les environs. La démolition d’un mausolée élevé à la mémoire des soldats morts durant la guerre du Vietnam provoque une invasion de créatures démoniaques. L'armée de morts vivants détruit tous les moyens de communication, isolant la bourgade du reste du monde. Seul un vieil indigène parvient à repousser les zombies grâce à ses pouvoirs magiques.

Bikeuses Contre Morts-Vivants (Chopper Chicks in Zombietown, aka Chrome Hearts), réalisé par Dan Hoskins en 1989 mêle une fois de plus zombies et ton léger. Un gang de bikeuses, les Cycle Sluts, débarque dans la petite ville de Zariah, et s'adonne, presque aussitôt, à des réjouissances musclées avec des autochtones belliqueux transformés en zombies cannibales par un entrepreneur de pompes funèbres.

Si les années 80 ont fait la part belle à toute une tripotée de comédies horrifiques, on a en revanche plus du tout envie de rigoler avec Simetierre (Pet Sematary), adaptation du roman éponyme de Stephen King réalisée par Mary Lambert en 1989. Dans ce film très noir, La famille Creed quitte Chicago et vient s'installer dans les environs de Ludlow, une paisible bourgade du Maine. Leur maison jouxte un cimetière d'animaux familiers situé sur les anciennes terres sacrées des indiens Micmacs. Lorsque le chat de la famille se fait écraser sur la route, Louis l’enterre dans ce cimetière. Le lendemain matin, l’animal est revenu à la vie. Le film connut une suite, sans être une adaptation d'un roman de Stephen King, qui est sortie en 1992.


















Attention, Enfants ! (Beware! Children at Play) est encore une production Troma réalisée par Mik Cribben en 1989. Un écrivain et un policier décident de faire cause commune pour élucider la disparition de plusieurs enfants. Très vite, ils s'aperçoivent que les enfants en question ont été kidnappés par une adolescente qui les transforme en zombies.

Zombie '90: Extreme Pestilence (1991) d’Andreas Schnaas, raconte comment un appareil militaire transportant des produits chimiques extrêmement dangereux s’écrase en pleine forêt. Peut après, des corps mutilés sont retrouvés dans tout le pays. Baptisée "Extreme Pestilence", l’épidémie responsable de ces drames transforme les gens en zombies assoiffés de sang.

Dans Zombie Bloodbath (Todd Sheets, 1993), le gouvernement américain fait construire un complexe nucléaire souterrain sur l’emplacement d’un ancien cimetière indien. Alors que les radiations ont tôt fait de faire revenir à la vie les natifs enterrés là et de transformer en zombies le personnel de la centrale, un groupe de teenagers tente de défendre la zone. En 2007, Zombie Bloodbath II: Rage of the Undead et Zombie Bloodbath III: Zombie Armageddon sont sortis sous forme de pack avec Zombie Bloodbath.

Bon Appétit Maman (Ed and His Dead Mother) est une comédie américaine réalisée en 1993 par Jonathan Wacks. Ed aime énormément sa mère. Lorsqu'elle meurt, il ne peut se résoudre à la perdre et fait tout ce qui est en son pouvoir pour la faire revenir d'entre les morts. Il y parvient mais la ressuscitée a profondément changé .....



















L’italien Michele Soavi réalise en 1995 Dellamorte Dellamore. Le cimetière de Buffalora est le lieu d’un étrange phénomène : les morts inhumés recouvrent la vie. Ce miracle déplait fortement au gardien du cimetière, Francesco Dellamorte, qui fait en sorte que l’endroit reste en paix, quitte à donner une mort définitive à la plupart des résidents qui reviennent à la vie sept jours après leur décès. Cette petite vie se déroule «tranquillement» jusqu’au jour où Francesco tombe amoureux d’une jeune veuve qui vient de mettre en terre son mari.

The Necro Files (Matt Jaissle, 1997) s’intéresse à Logan, un tueur en série particulièrement actif qui s'infiltre dans la maison d'une jeune femme avant de l'éventrer puis d’avaler quelques viscères. Il est abattu peu après par la police mais voilà qu'une secte sataniste se met à célébrer un véritable culte au serial killer. Sur sa tombe, ils se livrent à un rituel qui aboutira à la résurrection de Logan dans un état proche de la décomposition. De nouveaux dans le monde des vivants, il va pouvoir de nouveau se livrer à son activité favorite : le meurtre...
Ce film bien craspec bénéficiera d’une suite en 2003, The Necro Files 2 (Ron Carlo) où des jeunes femmes sont retrouvées égorgées et en partie dévorées. Les deux inspecteurs chargés de l'enquête sont rapidement dépassés par cette affaire. Pour eux, l'horreur atteint son paroxysme lorsque le tueur ressuscite son frère, qui était également un psychopathe de son vivant. Doté d'un sexe surdimensionné et d'un appétit féroce, il reprend alors sa folie meurtrière. Les inspecteurs doivent désormais faire face à deux tueurs nécrophiles et cannibales...

Bio Zombie (Sang dut sau shut) est un film hongkongais réalisé par Wilson Yip, sorti le 11 juin 1998. Deux jeunes garçons renversent accidentellement un homme. Ce dernier, seulement blessé, demande à boire une boisson qu'il transportait et meurt aussitôt. Affolés, les deux amis mettent le cadavre dans le coffre de la voiture mais s’aperçoivent quelques heures plus tard que le corps a disparu et que le parking est bondé de zombies.

Moi, Zombie : Chronique de la Douleur (I, Zombie: The Chronicles of Pain) est un film britannique réalisé par Andrew Parkinson, sorti en 1998. La vie de Mark, jeune botaniste, a basculé lors d'une promenade en forêt. Il a pénétré dans une maison où une femme endormie et semblant très malade était allongée à côté de son mari. Sans raison, à son réveil, cette femme mord Mark au cou. Quand il revient à lui, au bout de plusieurs jours, il réalise avec effroi qu'il a des pulsions cannibales et peu à peu sa peau et ses membres se détèriorent. Il commence alors à se transformer en zombie. Une suite, Dead Creatures, également réalisée par Andrew Parkinson, est sortie en 2001.



















Revenir en haut
SKULL.ISLAND
Empire State Building

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2008
Messages: 1 697
Localisation: Haute-Vienne
Point(s): 1 737
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: 05/04/2015, 19:13    Sujet du message: LES ZOMBIES Répondre en citant

A l’aube des années 2000, si le thème du mort qui revient à la vie est toujours d’actualité, il est supplanté néanmoins par celui de l’humain contaminé par un tas de saloperies qui le transforme en glouton sur pattes. De plus, si les trente années précédentes on vu se succéder plusieurs vagues de films de zombies, c’est à partir de cette période qu’une déferlante sans précédent s’abat sur la planète. Les zombies, qu’ils soient morts ou vivants, sont définitivement à la mode et il semblerait qu’en 2015 la production ne veuille toujours pas ralentir.

Pour inaugurer la suite de cette petite liste, l’Asie est à l’honneur avec pas moins de quatre films sur le sujet. On commence avec Wild Zero, un film japonais de Tetsuro Takeuchi réalisé en 1999. Alors qu’une race d’aliens projette de détruire la Terre avec l’aide d’une armée de zombies, seul le légendaire groupe de garage rock japonais Guitar Wolf est en mesure de sauver la planète.

Un an plus tard (en 2000 donc) Bio-Cops, une production hongkongaise réalisée par Steve Cheng Wai Man, raconte comment le Dr Harry, un scientifique travaillant pour le gouvernement américain, est infecté par le prototype d'un virus qui est censé créer des soldats invincibles. De retour à Hong Kong où il espère en apprendre plus sur ce virus, il est accosté par les membres d'une triade et, après un court combat duquel il sort vainqueur, la police arrive et les arrête tous. Pendant qu'il est en prison, le virus transforme le docteur en zombie qui se met à mordre tout le monde dans la cellule. Le virus commence à se propager...

Retour au japon avec Battlefield Stadium (en anglais Battlefield Baseball), film réalisé par Yudai Yamaguchi en 2003. Jubei est un garçon à problèmes et ne cesse de se faire renvoyer de tous les lycées où il va. Mais cette fois, le lycée de Seido a besoin de ses talents de bagarreur dans son équipe de Baseball afin d'affronter la terrible équipe de Gedo, constituée de zombies.

SARS Wars (aussi intitulé Bangkok Zombie Crisis) est un film thaïlandais sorti en 2004, mélange de film d'horreur et de comédie, dirigé et coécrit par Taweewat Wantha. Dans un futur proche, un nouveau virus dévaste le monde, le SARS no 4. Tous les pays sont touchés sauf la Thaïlande. Cependant, un homme est infecté et se transforme en zombi. Pendant ce temps, la fille d'un riche homme d'affaires est kidnappée. Elle et ses ravisseurs vont vite être confrontés à ce zombi.



















Undead (2003) est un film australien réalisé par les frères Michael et Peter Spierig. Berkeley, un paisible village australien de pêcheurs, ses gentils habitants, son golf, son lac... Un cadre idyllique jusqu'à ce qu'une pluie de météorites transforme tout être vivant en créature assoiffée de sang. C'est le moment que choisit Rene, beau brin de fille, pour rejoindre la grande ville et tenter une autre vie. Rapidement, elle se retrouve prise en chasse par une bande de zombies affamés de chair fraîche.

Même l’Irlande s’y met avec Dead Meat, un film de Conor McMahon réalisé en 2004. Sur une route isolée en Irlande, Martin et Helena renversent un promeneur. Tout indique qu'il est mort sur le coup mais, soudain, l'homme revient à la vie et mort Martin qui se transforme peu après en zombie.

En 2004, l’américain David Gebroe réalise Zombie Honeymoon, un curieux film d’horreur romantique. Danny et Denise viennent de se marier et rien ne semble pouvoir les désunir. Pour leur Lune de Miel, ils partent dans la maison d'un Oncle prêtée pour l'occasion à New Jersey, ou ils vont célébrer leur union. Mais tout s'écroule lorsque Danny est mordu par un Zombie. Quelques minutes après le constat de son décès, il se relève frais et dispo, et le jeune couple décide de vivre comme si rien n'était jamais arrivé. Pourtant, Danny aura de plus en plus de mal à cacher le mal qui le ronge quand il est pris de pulsions irrésistibles : dévorer de la chair humaine.

Venu du Canada, Severed 2005 de carl Bessai, fait lui dans le film écolo. Des bûcherons se transforment soudainement en zombies assoiffés de sang après avoir tronçonné et mélangé par accident leur sang à la sève d’arbres modifiés génétiquement. Les survivants se voient dans l’obligation de s’allier avec des écologistes terroristes pour survivre face à une contamination et invasion de masse.



















Dans Dead Men Walking (USA, 2005) de Peter Mervis, un tueur, contaminé par une mystérieuse toxine, se retrouve enfermé dans une prison de haute sécurité où il transforme prisonniers et gardiens en de dangereux zombies assoiffés de sang et de chair humaine.

Une fois n’est pas coutume, To Kako, réalisé en 2005 par Yorgos Noussias, nous vient de Grèce. En creusant dans les sous-sols d’Athènes, trois topographes libèrent par erreur un mal inconnu qui les transforme en zombies assoiffés de sang. Ils attaquent leur proches et l’épidémie se répand sur Athènes, contaminant rapidement tous ses habitants. Un groupe de survivants atypiques tente tant bien que mal de résister à l’assaut de hordes affamées.

Qualifié de « Serial Killer Superhero Rock'n'Roll Zombie Road Movie Romance » par ses créateurs, mais également considéré par certains comme étant le plus mauvais long métrage jamais produit, Die You Zombie Bastards! est un film américain produit par Troma et réalisé par Caleb Emerson en 2005. Le baron von Fuck Nefarious a inventé un rayon "zombifiant" qu'il met au point avec l'aide de trois jeunes exploratrices nymphomanes. Sans raison il kidnappe Violet, la femme de Red, un cannibale. Red revêt alors un costume en peau humaine (ayant le pouvoir de transpirer sans odeur) et part à la recherche de sa bien aimée. Il devra résoudre l'énigme de l'homme à tête de noix de coco, du démon du fromage hollandais et d'un très mystérieux livreur de pizza omnipotent.

Dans Automaton Transfusion (Steven C. Miller, 2006), trois étudiants se rendant à un concert découvrent le centre ville désert et silencieux. Ils se rendent compte que la ville est habitée par des morts vivants avides de chair humaine. Dans ce chaos apocalyptique, ils tentent de survivre en combattant des zombies affamés, anéantissant et dévorant tout sur leur passage. Une suite prévue pour 2015 est actuellement en préparation.

















Die You Zombie Bastard ! : un craignos monster de choix.





Même quand King Kong est absent du sujet, tout nous y ramène finalement.



Revenir en haut
SKULL.ISLAND
Empire State Building

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2008
Messages: 1 697
Localisation: Haute-Vienne
Point(s): 1 737
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: 12/04/2015, 17:26    Sujet du message: LES ZOMBIES Répondre en citant

Petit retour en arrière puisque c’est à partir de 2004 que George Romero effectue son grand retour, d’abord sous la forme d’hommages envers ses œuvres zombiesques les plus emblématiques de la part de collègues réalisateurs, puis en chair et en os derrière la caméra dès l’année suivante afin de poursuivre une saga initialisé quelque trente sept ans auparavant.

Juste avant de réaliser 300 avec le succès que l’on sait, Zack Snyder, pour son premier long métrage, avait choisi de s’attaquer au classique de Romero en remakant Zombie en 2004. Le résultat s’intitule L'Armée des Morts (Dawn of the Dead). Du jour au lendemain, une épidémie mondiale frappe la population de la planète qui se résume désormais à une horde de morts vivants assoiffés de sang et lancés à la poursuite des derniers êtres humains encore en vie. Après avoir miraculeusement réussi à s'échapper de son quartier, Ana Clark se barricade avec un petit groupe de survivants dans un centre commercial.

Le Jour des Morts Vivants 2 - Contagium (Day of the Dead 2: Contagium) est un film américain réalisé par Ana Clavell, sorti en 2005. Alors que le docteur Donvin et quelques patients du Romero Memorial Hospital sont en train de nettoyer un ravin, ils découvrent une étrange boite contenant un objet irradiant. La contamination est immédiate, et les symptômes spectaculaires : perte de lambeaux de peau, apparitions de furoncles, sécrétion d'une substance noirâtre et visqueuse, dilatation des pupilles... Ils sont contaminés par un étrange virus, qui les transforme en zombies et les amène à dévorer de la chair humaine. L'armée est chargée de contenir l'épidémie. Ce film n'est pas la suite du Jour des Morts-Vivants (Day of the Dead) mais un épisode parallèle de la saga Zombie de George A. Romero, l'action se situant en effet avant ce dernier et juste après Zombie.











Pas vraiment décidé à laisser aux autres le soin d’exploiter sa franchise fétiche, George Romero revient en personne dès 2005 pour signer un nouveau volet à ce qui sera longtemps resté une trilogie. Quatrième opus de la saga, Le Territoire des Morts (Land of the Dead) décrit un avenir pas si lointain où une poignée de survivants barricadés dans une ville bunker vit encore dans le souvenir de l'ancien monde... Des zombies, qui désormais pensent et communiquent, s'organisent pour prendre d'assaut la ville bunker. Kaufman, autoproclamé chef des vivants, engage un commando de mercenaires pour contrer les attaques de ces morts-vivants d'un genre nouveau.

Parti sur sa lancée, le père Romero remet le couvert en 2007 avec Chronique des Morts-Vivants (Diary of the dead) où des étudiants en cinéma tournent, dans une forêt, un film d'horreur à petit budget, lorsque la nouvelle tombe au journal télévisé : partout dans le pays, on signale des morts revenant à la vie. Témoins de massacres, de destructions et du chaos ambiant, ils choisissent alors de braquer leurs caméras sur les zombies et les horreurs bien réelles auxquels ils sont confrontés afin de laisser un témoignage de cette nuit où tout a changé.

En 2009, Romero est toujours là pour nous présenter le 6e volet de la série, Le Vestige des Morts-Vivants (Survival of the Dead). Alors que le monde est envahi par les morts-vivants, les familles Muldoon et O'Flynn se déchirent sur la petite île de Plum. Si la première tient à se débarrasser des cadavres ambulants, la seconde attend un remède miracle qui redonnera la vie à leurs proches. Chassés, les O'Flynn tombe sur un groupe de déserteurs de l'armée américaine mené par l'ex-sergent Crockett à qui ils demandent de l'aide.















Parallèlement aux films de Romero, la saga s’étoffe de nouvelles versions remises au goût du jour, comme par exemple La Nuit des Morts-Vivants 3D, réalisée par Jeff Broadstreet en 2006. En arrivant au cimetière pour l'enterrement de leur tante, Barb et son frère Johnny sont surpris de ne trouver personne... leur étonnement vire à la panique lorsqu'ils se retrouvent prix en chasse par des zombies affamés ! Le même Jeff Broadstreet signera également en 2012 La Nuit des Morts Vivants: Re-Animation (Night of the Living Dead 3D: Re-Animation), où, héritier de la morgue familiale, un embaumeur réanime par erreur des centaines de cadavres…

Remake du désormais célèbre Le jour des morts-vivants de George A. Romero, Le Jour des Morts (Day of the Dead) film américain réalisé en 2008 par Steve Miner, ne reprend pas son scénario mais celui qu'il devait être à l'origine. Une épidémie se répand dans une petite ville des États-Unis, la garde nationale des États-Unis organise alors une quarantaine afin de contrôler l'épidémie. Sarah (même prénom que l'héroïne de l'ancien Day of the dead) caporal de la garde nationale est originaire de cette même ville et décide d'aller prendre des nouvelles de sa mère et son frère.

Ultra fauché et complètement raté, Night of the Living Dead: Resurrection est un film britannique réalisé en 2012 par James Plumb. Les défunts reviennent d'entre les morts avec une grande faim de chair humaine. Voyant la situation se dégrader dans les villes, Ben prend une voiture en direction de la campagne. Il tombe alors sur une famille barricadée dans une maison isolée encerclée par les zombies.















Revenir en haut
SKULL.ISLAND
Empire State Building

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2008
Messages: 1 697
Localisation: Haute-Vienne
Point(s): 1 737
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: 26/04/2015, 23:11    Sujet du message: LES ZOMBIES Répondre en citant

Zombiegeddon, réalisé en 2003 par Chris Watson, est une énième comédie horrifique produite par Troma où deux flics incompétents se retrouvent impliqués dans une bataille contre le mal. S’il est loin d’être inoubliable, le film se distingue néanmoins par un casting hautement référentiel où se mêlent, dans un joyeux foutoir, réalisateurs de séries B, scream queens des années 80, stars du porno, acteurs et maquilleurs habitués du genre. Voici un aperçu de la liste : Tom Savini, Joe Estevez, Linnea Quigley, Uwe Boll, Brinke Stevens, Robert Z’Dar, Jeff Burr, Ron Jeremy, Julie Strain, Fred Olen Ray…

Corpses est un film américain réalisé par Rolfe Kanefsky en 2004. Au bord de la banqueroute et abandonné par sa femme, Fred, un entrepreneur de pompes funèbres, découvre accidentellement une formule d’embaumement qui ramène les morts à la vie pendant une heure. Quand il reçoit une lettre d’expulsion de la banque qui veut construire un Centre Commercial sur son actuel lieu de travail, il décide d’utiliser ses zombies pour voler de l’argent, rembourser la banque et récupérer son épouse…

Toujours venu des Etats-Unis, Dead Life est réalisé en 2005 par William Victor Schotten. Un virus mortel appelé Necrotizing Faceitis M se répand dans le Midwest américain, tuant les vivants et ressuscitant les morts. La vie change radicalement pour Maxx et ses amis alors qu’ils engagent une véritable lutte pour survivre. Mais le groupe est décimé petit à petit et Maxx se retrouve seul à faire face aux morts qui marchent…















Sorti directement en vidéo en 2005, Zombiez est un film américain de John Bacchus. Après que ses collègues de travail aient été massacrés par des zombies, Josephine part se réfugier chez elle où elle compte bien organiser la résistance en compagnie de son mari. Le couple est capturé par les morts-vivants mais Josephine parvient peu après à leur échapper et quand elle retourne au domicile conjugal, c’est pour constater que son mari est prisonnier du Dr, un individu qui prétend commander les zombies.

Swamp Zombies, tourné directement en vidéo par Len Kabasinski en 2005, raconte comment un physicien travaillant dans l’hôpital d’une grande métropole met au point un sérum pour ressusciter les patients fraîchement décédés. Alors qu’il fait l’objet d’une enquête fédérale, le savant transfère ses expérimentations dans un marais avoisinant où un groupe d’étudiants effectue des recherches…

Réalisé par Jeremy Kasten, All Souls Day: Dia de los Muertos (2005) nous vient des Etats-Unis. Le Jour Des Morts, un couple en route pour visiter de la famille au Mexique évite de justesse un groupe de gens transportant un cercueil. Laissé au beau milieu de la rue, le cercueil s’ouvre, laissant sortir une jeune femme nue avec la langue tranchée. Ceci n’est que le début des problèmes de Joss et Alicia, puisqu’ils sont pris au beau milieu d’une cérémonie qui consiste à sacrifier une femme pour ne pas réveiller les morts ! Peine perdue cependant, des phénomènes occultes sont à l’œuvre pour lâcher sur la ville une véritable armée de zombies.















Shadow : Dead Riot est un film américain réalisé par Derek Wan en 2006. Shadow, un serial killer qui pratique des rites vaudou, est exécuté pour avoir assassiné des femmes enceintes. Vingt plus tard, la prison qui l’a vu mourir est transformée en pénitencier expérimental pour femmes. Solitaire, une détenue particulièrement coriace, est la seule à pouvoir arrêter Shadow et sa horde de zombies, fraîchement ressuscités.

Last Rites of the Dead (aka Zombies Anonymous) est réalisé par Marc Fratto en 2006. Dans une société où les morts côtoient les vivants, la jeune Angela est abattue à bout portant par un petit ami jaloux et fait ainsi son entrée dans le monde des zombies. Elle doit alors trouver sa place dans un univers fait de discrimination et de violence. Car cette cohabitation n'est pas du goût de tout le monde, et les groupuscules anti-zombies sont bien décidés à exterminer ces êtres différents. Aidée par un groupe de soutien rencontré lors de réunion de Zombies Anonymes, Angela va découvrir les nombreux aléas de la vie après la mort...

La Cité des Zombies (Last Rites / Gangs of the Dead / 48 Weeks Later) de Duane Stinnett, est réalisé en 2006. Une météorite contenant des spores capables de faire revivre les morts s'écrase à Los Angeles. La contamination touche d'abord les clochards morts dans l'impact. Une fois revenu d'entre les morts, les clodos-zombies s'orientent vers une usine désaffectée où a lieu une transaction entre un gang latino et un gang black. Les deux gangs rivaux devront s'allier avec les policiers et un présentateur météo pour résister au siège des zombies.















Revenir en haut
SKULL.ISLAND
Empire State Building

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2008
Messages: 1 697
Localisation: Haute-Vienne
Point(s): 1 737
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: 27/04/2015, 21:44    Sujet du message: LES ZOMBIES Répondre en citant

Zombie Diaries, film britannique de Michael G. Bartlett et Kevin Gates réalisé en 2006 dépeint un sort peu enviable. Au début du XXIème siècle, un virus inconnu se répand sur toute la planète. En quelques semaines, il contamine la population, des plus petits villages aux grandes villes. Après la mort du porteur, le virus transforme ses victimes en morts-vivants...
Le duo de réalisateur remet la sauce en 2011 avec Zombie Diaries 2 : World of the Dead où, trois mois après qu'une épidémie virale a éradiqué 99.9% de la population mondiale, transformant les victimes en zombies, un groupe de soldats survivants et des civils trouvent refuge dans des baraquements militaires. La vie est rude dans ce nouveau monde, mais l'espoir renaît quand ils reçoivent une information selon laquelle un havre de paix se trouve quelque part en Europe...

Zombie Wars (aka War of the Living Dead), film américain de 2006 réalisé par David A. Prior, nous fait part d’un terrible postulat : Les morts se sont réveillés ! Après des années de sanglants combats entre les zombies et les humains, il ne reste plus que quelques survivants sur Terre. Quand un survivant est capturé par les zombies il découvre un terrifiant secret : les zombies cultiveraient les humains afin de pouvoir continuer à se nourrir une fois qu'ils les auront tous capturés...















Dans Fido, réalisé par Andrew Currie en 2006, un nuage stellaire de poussière radioactive qui passe sur notre planète déclenche un effroyable appétit de chair humaine. La terreur dure jusqu'à ce que la toute-puissante compagnie ZomCon mette au point un collier qui domestique littéralement les zombies. Devenues jardiniers, livreurs de lait ou même véritables animaux de compagnie, ces créatures sont désormais partout, sous le parfait contrôle de leur collier, dans un monde réglé comme du papier à musique. C’est dans ce contexte que la mère du jeune Timmy achète l'un de ces zombies, Fido, pour l'aider dans les tâches ménagères…

Days of Darkness de Jake Kennedy (USA, 2007) en rajoute une couche sur la menace interstellaire. Une comète s'écrase sur terre, apportant avec elle un virus qui va peu à peu contaminer les hommes et les transformer en morts-vivants. Un petit groupe de survivants va trouver refuge dans une ancienne caserne militaire pour tenter de rester en vie.

Dans Zombie Town de Damon Lemay (2007) une entité inconnue parasite un groupe de chasseurs au fond des bois en les transformant en zombies. De morsures en morsures, la contamination se répand ensuite à la ville voisine où trois jeunes vont tout tenter pour éradiquer cette invasion même si la majorité des habitants se sont déjà transformés en morts vivants avides de chair humaine.

Awaken the Dead, réalisé en 2007, est un film américain de Jeffrey McMichael Brookshire. Christopher est un tueur professionnel au compte du gouvernement, jusqu'à ce que sa conscience le ronge. Il tourne alors le dos au passé pour vivre en paix jusqu’à ce qu’un mystérieux virus transforme les gens qui l’entourent en morts-vivants. Avec l'aide de quelques survivants, il devra tirer cette histoire au clair s'il veut pouvoir survivre...



















Dans The Forever Dead (2007) réalisé par Christine Parker, un lapin fou attaque les résidents d’une petite communauté, transformant les habitants en zombies. Tout en luttant contre cette menace, six personnes doivent affronter leurs propres démons intérieurs, certains étant encore plus effrayants que les zombies auxquels elles tentent de survivre.

Production américano-coréenne, American Zombie est réalisé en 2007 par Grace Lee. Des cinéastes américains, John Solomon et Grace Lee, réalisent un documentaire sur des zombies de Los Angeles qui se battent pour se faire accepter en société. Ces derniers consentent à se faire filmer en se disant que cette initiative artistique pourrait leur permettre de s'exprimer publiquement. John et Grace sont alors invités à une cérémonie zombiesque. Mais ils ignorent que ces morts-vivants ont soif d'hémoglobine...

Avec Wasting Away, comédie américaine réalisée par Matthew Kohnen en 2007, l’originalité tient au fait que le film adopte le point de vue des zombies. Un fût de produit toxique tombé d’un camion militaire se déverse juste à côté d’un carton de crème à glaces. Après avoir ingéré la glace contaminée, quatre potes vont progressivement se transformer en zombies sans se rendre compte de leur métamorphose. Etant donné leur lenteur, les autres personnes leur paraissent vivre en accéléré. Plutôt que d’accepter le fait que ce sont eux les contaminés, ils s’efforcent de croire que c’est le cas du reste du monde et pensent qu’ils ont été immunisés grâce à la consommation de produits laitiers.

Zombies Gone Wild, réalisé en 2007 par Gary Robert, se paye la réputation d’être un des pires films de l’histoire du cinéma. Un trio d'étudiants part en vacance à Spring Break où ils espèrent rencontrer plein de femmes. Manque de bol, c'est une bande de zombies qu'ils vont découvrir à la place.















Revenir en haut
Savin
Empire State Building

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2013
Messages: 1 555
Localisation: France
Point(s): 1 557
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 04/05/2015, 14:27    Sujet du message: LES ZOMBIES Répondre en citant

Les zombies n'existent pas (encore), mais ils contaminent déjà les esprits dans la vie réelle ! Des zigotos de plus en plus nombreux imaginent comment survivre à une futur invasion. Voici leurs inventions :





- LE ZOMBIEHAMMER : L'ARME ULTIME CONTRE LES MORTS-VIVANTS




Le Zombiehammer




Manager dans un magasin d'électronique, Jörg Sprave se défoule pendant son temps libre en fabriquant des frondes loufoques : mitrailleuse à élastiques ou lanceur de lames de scie circulaire ! Ce colosse allemand de 47 ans est particulièrement fier de son modèle anti-mort-vivant, le Zombiehammer. Encore un lance-pierres, certes, mais celui-ci est prolongé par un énorme gourdin de presque 2 kilos, lesté par une boule de pétanque et une terrible pointe métallique capable de perforer le crâne d'un zombie pour détruire son cerveau !




Jörg Sprave posant sur une photo avec sa nouvelle invention





Le Zombiehammer - photo # 1




Le Zombiehammer - photo # 2





Le Zombiehammer - photo # 3





Le Zombiehammer - photo # 4




Le géniale bricoleur s'est mis dans la peau d'un survivant confronté à une horde de putréfiés : pas question que la pointe reste bloquée ! Jörg a donc doté son arme d'un "éjecteur" : une poignée sur le manche, qui fait pivoter une cale de bois lorsqu'on la tire et permet d'extraire sans peine la pointe métallique... et splash ! Au suivant ! Cet exemplaire unique n'est (heureusement) pas en vente.




Les différents modes du Zombiehammer




Vous pouvez voir tous les armes anti-zombies de Jörg Sprave en action sur son site http://slingshotchannel.blogspot.fr/ .








- LA VAGABOND : L'ABRI CONTRE LES MORTS-VIVANTS FACILE À TRANSPORTER




La Vagabond




Depuis deux ans, la très sérieuse Zombie Safe House Competition récompense les meilleurs projets architectureaux dans un domaine bien précis : ils doivent offrir la plus totale sécurité face à des hordes de morts-vivants. Les projets sont variés, allant du pharaonique (une base souterraine digne d'un méchant dans James Bond) au basique : en 2001, la Pelle d'or", le plus prestigieux trophée de cette compétition, a ainsi été décernée à... une tente !

Transportable comme un sac à dos, elle se déploie en quelques secondes, formant alors au sol une sorte de carapace sans fenêtres, conçue dans la même matière que les couvertures de survie : la chaleur des corps ne s'en échappe pas... et ne risque pas d'alerter les zombies. Étant relativement bêtes, ils devraient passer à côté de vous sans vous attaquer.




La matière extérieure reflète l’environnement, se fondant alors dans le paysage




Au sommet, une discrète turbine assure une circulation d'air frais. Enfin, pour que les survivants ne s'ennuient pas pendant le passage d'une horde, des panneaux solaires permettent de recharger leurs appareils électroniques ! Elle vous apportera également l’énergie nécessaire pour vous chauffer et manger. Une antenne radio est même montée sur la « toiture », ce qui permet de rester en contact avec le monde extérieur … s’il reste des survivants.




La Vagabond est dotée de mini-panneaux photovoltaïques





La Vagabond - image # 1





La Vagabond - image # 2




Voici donc la cachette ultime en cas d’invasion soudaine. Il n'y a plus qu’à attendre qu’elle soit disponible à la vente.








- L'EAU DE DEATH : LE PARFUM QUI VOUS AIDERA À PASSER INAPERÇU PARMI LES ZOMBIES




Le parfum anti-zombies




L'Eau de Death est un parfum qui vous permettra de passer inaperçu parmi une horde de zombies. Il a été créé par le Dr Raychelle Burks, chercheuse au Doane College du Nebraska. Son travail est parti d’un principe simple : les zombies sont censés être attirés par l’odeur de la chaire fraîche. Pour éviter de se rendre appétissant, il suffirait donc de camoufler son odeur par les composants chimiques de la décomposition.

Elle nous explique que les cadavres dégagent de la putrescine et de la cadavérine, qui lorsqu’ils sont mélangés à du méthanethiol, dégagent un parfum tellement fort qu’il masque l’odeur corporelle naturelle. Afin de s'immuniser contre eux, Mme Burks a donc l'idée de créer une fragrance alliant putrescine et cadavérine.




Ce parfum vous donnera l'odeur d'un cadavre en décomposition




Les composants du parfum




Petit problème, il ne permettrait pas d’éloigner que les zombies mais bien tout être doté d’un minimum d’odorat. A vous de choisir si vous préférez finir dévorer par un zombie ou passer le restant de votre vie tout seul…








- LA SURVIVAL BIKE BLACK OPS EDITION : LA MOTO ANTI-RÔDEURS




La Survival bike black ops edition




La Survival bike black ops edition a été mise au point par la société Motoped. Elle possède un moteur 4-temps avec un système d’économie d’énergie et est construite avec de nombreuses pièces de vélo pour plus de légèreté, afin de gaspiller le moins d’essence possible. Son moteur, identique à celui d'une Honda XR/CRF 50, vous donnera la possibilité de rouler à près de 50 km/h. Grâce à ses pièces de vélo tout terrain, elle vous permettra également de passer partout, pour mieux semer vos ennemis. Mais le plus intéressant, c’est très certainement l’imposant arsenal de survie qu’elle embarque à son bord !

En effet, la Survival Bike dispose de nombreux objets qui vous seront très utiles contre les cadavres ambulants assoiffés de sang ! Parmi ceux-là : un GPS, une arbalète, un harpon, un tomahawk, une scie à lame, plusieurs systèmes d’éclairage, une pelle, des mousquetons d’escalade, un couteau multifonction, une bouteille de gaz, et même une machette !




La Survival bike black ops edition # photo 1





La Survival bike black ops edition # photo 2





La Survival bike black ops edition # photo 3





La Survival bike black ops edition # photo 4




Evidemment, tout ça à un prix : 2000$ pour la moto « nue » ! Il faudra ensuite la personnaliser selon vos besoins et autant dire que ça risque de coûter bien plus cher. Avec une telle moto, vos chances de survie vont clairement doubler. A condition, bien entendu, de savoir la piloter !








- LE HYUNDAI VELOSTER ZOMBIE SURVIVAL MACHINE : LE VÉHICULE ANTI-ZOMBIES




Le Hyundai Veloster Zombie Survival Machine




En 2013, Hyundai frappe encore plus fort que l'année d'avant ! En effet le constructeur automobile à fait équipe avec Robert Kirkman (créateur et scénariste de The Walking Dead) pour nous dévoiler le Hyundai Veloster Zombie Survival Machine, le véhicule anti-zombie ! Pour le constructeur sud-coréen, il s’agit d’une deuxième incursion à cette foire, puisqu'auparavant il avait présenté l’Elantra Coupe Zombie Survival Machine.




Le Hyundai Veloster Zombie Survival Machine - photo # 1





Le Hyundai Veloster Zombie Survival Machine - photo # 2





Le Hyundai Veloster Zombie Survival Machine - photo # 3




Basée sur un modèle Veloster de base, ce véhicule devient « le » véhicule prêt pour la fin du monde ! Armé d’une mitrailleuse montée sur le toit, des pare-chocs avec deux tronçonneuses pour faucher les morts-vivants, ce véhicule dispose aussi d’un blindage et de multiple renfort gardant les marcheurs loin de vous.




Le Hyundai Veloster Zombie Survival Machine - photo # 4





Le Hyundai Veloster Zombie Survival Machine - photo # 5





Le Hyundai Veloster Zombie Survival Machine - photo # 6





Le Hyundai Veloster Zombie Survival Machine - photo # 7




Reste que je vous conseille quand même d'attendre que l'invasion de zombies débute avant d'équiper votre voiture de la sorte, il y a fort à parier que les autorités ne voient pas d'un très bon œil que vous circuliez de cette façon. Après, vous pouvez aussi utiliser l'arsenal pour éviter que les autorités ne viennent vous ennuyer mais, cela, c'est à vos risques et périls.




Le Hyundai Veloster Zombie Survival Machine - photo # 8





Le Hyundai Veloster Zombie Survival Machine - photo # 9





Le Hyundai Veloster Zombie Survival Machine - photo # 10









- LA CABANE ZFC-1 : LA CABANE EN KIT POUR SE PROTÉGER DES CADAVRES AMBULANTS




La cabane ZFC-1




La cabane ZFC-1, proposé par l'entreprise britannique Tiger Log Cabins, comprend trois sections indépendantes les unes des autres et disposant de portes de sécurité entre chaque. L’une des plus petites parties est un garage protégé par des rideaux de fer mécaniques et dans lequel vous pourrez garer votre Survival Bike ou votre Hyundai Veloster Zombie Survival Machine en toute détente. Le second bâtiment, quant à lui, est consacré au garde-manger : il est assez spacieux pour que vous puissiez y ranger de grandes provisions afin de ne pas avoir à sortir pour vous ravitailler, mais possède également une partie entièrement dédiée au rangement de vos armes. Enfin, le troisième et le plus grand de ces bâtiments sera votre espace de vie et est disposé sur deux étages : il y a un salon, une chambre, une cuisine, une salle de bains et même une salle de sport ! De plus, vous pourrez également monter sur le toit pour avoir une vue à 360° des environs. Au centre de ce complexe, vous trouverez un petit jardin qui vous permettra de prendre l’air en tout sécurité, mais aussi de planter votre petit potager.




La cabane ZFC-1 - photo # 1





La cabane ZFC-1 - photo # 2





La cabane ZFC-1 - photo # 3





La cabane ZFC-1 - photo # 4





La cabane ZFC-1 - photo # 5




En somme, cette cabane a été pensée de façon à ce que vous puissiez vivre tranquillement dans votre forteresse, sans avoir à en découdre avec les infestés du monde extérieur ! Petit bémol cependant : elle est fabriquée en bois… Et on a tous regardé The Walking Dead assez de fois pour savoir qu’un édifice de ce genre ne tiendrait pas deux jours face à une bande aussi enragée et malchanceuse que celle de Rick !



La cabane ZFC-1 - photo # 6





La cabane ZFC-1 - photo # 7





La cabane ZFC-1 - photo # 8





La cabane ZFC-1 - photo # 9





La cabane ZFC-1 - photo # 10





La cabane ZFC-1 - photo # 11




En ce qui concerne le prix, comptez 113,000$ (environ 89,000€) pour le matériel nécessaire à sa construction. Il faudra ensuite rajouter 21,000$ (16,500€) si vous souhaitez que l’entrepreneur vous la monte, mais vous avez toujours la possibilité de le faire vous-même.




La cabane ZFC-1 - photo # 12





La cabane ZFC-1 - photo # 13









- LA ZONE 42 : LA MAISON PARFAITE EN CAS D'INVASION DE ZOMBIES

Si on devait choisir un endroit où se cacher en cas d'invasion de zombies, la Zone 42 serait parfaite. Ce véritable bunker ne possède aucun réel défaut et est même capable de se transformer en une maison accueillante.




La ZONE 42 - photo # 1





La ZONE 42 - photo # 2





La ZONE 42 - photo # 3





La ZONE 42 - photo # 4





La ZONE 42 - photo # 5





La ZONE 42 - photo # 6





La ZONE 42 - photo # 7





La ZONE 42 - photo # 8





La ZONE 42 - photo # 9





La ZONE 42 - photo # 10





La ZONE 42 - photo # 11





La ZONE 42 - photo # 12


Dernière édition par Savin le 06/05/2015, 11:50; édité 4 fois
Revenir en haut
Savin
Empire State Building

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2013
Messages: 1 555
Localisation: France
Point(s): 1 557
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 04/05/2015, 14:32    Sujet du message: LES ZOMBIES Répondre en citant

Voici encore d'autres de leurs inventions :







Le AR-15 ZOMBIE DESTROYER : LE SUPER FUSIL D'ASSAUT ANTI-ZOMBIES




Le AR-15 Zombie Destroyer - photo # 1




Quand les mecs du Moss Pawn décident de créer une arme pour dégommer du zombie en toute facilité, ils ne font pas les choses à moitié. Le AR-15 Zombie Destroyer est un fusil d’assaut composé :

- de 9 chargeurs : pour recharger rapidement en cas d’assauts répétés,
- d’un bipied : pour être stable et ne pas louper sa cible,
- de 3 lampes tactiques : afin d’éblouir les zombies (s’ils peuvent l’être évidemment) ou voir parfaitement dans le noir,
- de 3 Red-Dot Sights : permettant de viser à courte, moyenne et longue portée,
- d’un laser : pratique pour voir où l’on tire quand on canarde sans vraiment viser.




Le AR-15 Zombie Destroyer - photo # 2





Le AR-15 Zombie Destroyer - photo # 3





Le AR-15 Zombie Destroyer - photo # 4



Pas mal, non ? Le problème est que les munitions sont limités même s'il y en a beaucoup. Sinon, il y a aussi le Zombiehammer (voir ci-dessus).

Voir la vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=Nhc7YSuepNE







- LE SELF DEFENSE NIGHT STAND : LA TABLE DE NUIT QUI SE TRANSFORME EN ARME CONTRE TOUTES SORTES DE MENACES






La Self Defense Night Stand




La Self Defense Night Stand est, comme son nom l'indique, une table de chevet qui se transforme en arme en deux temps trois mouvements. En effet, le pied de la table peut être utilisé comme une batte de baseball, alors que la surface plane sert de bouclier. De quoi être prêt à zigouiller du zombie dès le saut du lit ! Son inventeur est d'origine anglais.




Le Self Defense Night Stand - photo # 1





Le Self Defense Night Stand - photo # 2





Le Self Defense Night Stand - photo # 3





Le Self Defense Night Stand - photo # 4





Le Self Defense Night Stand - photo # 5




Le prix de la table est de 46,32 euros. Il est disponible sur le site d'Amazon.






LA TENTE ANTI-ZOMBIES : LA TENTE POUR SURVIVRE À L'APOCALYPSE ZOMBIE




La tente anti-zombies




À la base, Tentsile a créé ce prototype de tente pour les photographes et ceux qui ne veulent pas se réveiller avec un anaconda à côté d'eux. Cependant, en cas où l’apocalypse zombie arrive, cet abri pourrait vous sauver la vie !




La tente anti-zombies - photo # 1





La tente anti-zombies - photo # 2




Les morts-vivants n’étant pas très véloces, ce logement est l’endroit idéal pour se planquer et abattre ces mangeurs de cerveaux tranquillement. Différente de la tente Vagabond qui permet d’échapper aux zombies au sol, ce refuge est plus simple et très bien pensé.




La tente anti-zombies - photo # 3





La tente anti-zombies - photo # 4




3 modèles sont disponibles (2, 4 et 8 places). Ça ne doit pas être donné puisque ce gîte flottant n’est pas encore commercialisé à grande échelle. Bon, par contre, le problème est qu'il faut des arbres pour pouvoir installer la tente et pour la monter, c’est une tout autre histoire…


Dernière édition par Savin le 05/05/2015, 23:37; édité 2 fois
Revenir en haut
Portgas D. Ace
Marin

Hors ligne

Inscrit le: 30 Avr 2015
Messages: 47
Localisation: Marseille
Point(s): 47
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 04/05/2015, 15:54    Sujet du message: LES ZOMBIES Répondre en citant

AMERICA.........
-----------------
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:08    Sujet du message: LES ZOMBIES

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:    Sujet précédent : Sujet suivant  
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    King Kong Index du Forum -> LE VILLAGE INDIGENE -> Les autres Monstres Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
Page 3 sur 5

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation