top

Percy H. Fawcett et la cité perdue de Z

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    King Kong Index du Forum -> LE VENTURE : LA COMMUNAUTE DU FORUM -> La jungle
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2006
Messages: 746
Localisation: Skull Island
Point(s): 668
Moyenne de points: 0,90

MessagePosté le: 21/03/2017, 11:09    Sujet du message: Percy H. Fawcett et la cité perdue de Z Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
UN HÉROS DE L'EMPIRE
Né en 1867, le Lieutenant Colonel Percy Harrison Fawcett était le dernier des grands explorateurs Victoriens et Edwardiens, l'archétype par excellence du héros inébranlable de l'Empire colonial britannique (au même titre que Stanley et Livingstone). Il représentait de son vivant la fin d'une époque, celle des gentlemen aventuriers s'enfonçant dans les coins les plus éloignés de la Terre pour en rapporter de nouvelles découvertes.

En 1906, Fawcett obtient sa première mission en tant qu'explorateur pour la Royal Geographic Society; celle d'explorer la zone grise entre le Brésil et la Bolivie. Le risque de guerre est certain si les frontières ne sont pas établies par un parti neutre. L'aventurier de 39 ans accepte le poste sans hésitation, malgré les conditions épouvantables de la région (maladies, alcoolisme, esclavagisme, cannibalisme...). Il va néanmoins réussir sa mission et tomber amoureux de l'Amérique du Sud.

« On retrouve dans ces contrées sauvages animaux et insectes inconnus qui intéresseraient beaucoup de naturalistes, et même des Indiens blancs. Des rumeurs évoquent des pygmées, des mines perdues et des ruines anciennes. »



LA CITÉ DE Z
En 1914, dans une bibliothèque de Rio de Janeiro, Fawcett découvre un manuscrit décrivant un voyage effectué par des portugais en 1743. On y parle des ruines d'une cité perdue en Amazonie avec des inscriptions semblables à du celte, l'Ogham, une langue irlandaise morte.
Il n'en faut pas plus à l'explorateur pour devenir obsédé par cette civilisation perdue qui pourrait être vieille de 11 000 ans. Selon lui, elle se situe dans le Mato Grosso où circulent effectivement des légendes sur un endroit mythique et interdit...Sa théorie est que « Z » était la capitale de l'Atlantide dont les habitants descendaient des anciens Celtes !

Le Lieutenant Colonel entreprend sept expéditions entre 1906 et 1924 sans trouver la preuve de l'existence de la cité perdue de Z. En 1926, il s'enfonce une dernière fois dans la jungle Brésilienne avec son propre fils, Jack. Ils disparaîtront près du Río Kuluene, sous-affluent de l'Amazone (parc indigène du Xingu), dans des circonstances toujours inexpliquées.

Depuis, on tente toujours de retrouver sa trace. En 1932, un aventurier Allemand a affirmé avoir vu la tête réduite d'un homme qui ressemblait à Fawcett...D'autres rapports mentionnent la découverte de ses affaires personnelles dans un village indigène...On affirme aussi qu'il a été aperçu vivant en compagnie d'une princesse amazone...Des théorie évoquent même des portails dans la jungle donnant sur d'autres dimensions ou sur la Terre Creuse !...Le mystère reste entier.



LES MONSTRES DE L'AMAZONIE
Percy Fawcett est également connu pour avoir mentionné dans ses rapports l'existence de créatures inconnues dans des territoires inexplorés.
Il a prétendu avoir rencontré au cours de ses explorations des hommes sauvages armés de gourdins, des tarentules et des scorpions de la taille d'une soupière, des chauves-souris buveuses de sang...et même des dinosaures. Tout en remontant le Rio Negro avec ses porteurs indigènes en 1907, il aurait tué un spécimen d'Anaconda de 18 mètres de long qui s’apprêtait à monter sur la rive. L'épisode est bien connu des cryptozoologues. L'explorateur a également rapporté avoir découvert à plusieurs reprises des traces laissées par des serpents encore plus monstrueux.



Il a également rapporté avoir aperçu en 1913 des drôles de chiens avec deux truffes sur le museau. Histoire jugée ridicule par la communauté scientifique...avant de découvrir en 2005 la race bolivienne du « chien tigre des Andes » qui a effectivement la particularité d'avoir le museau coupé en deux !


Ce qui prouve que Fawcett avait du "flair" pour les découvertes scientifiques !


FAWCETT ET LE MONDE PERDU DE CONAN DOYLE
Arthur Conan Doyle connaissait bien Fawcett pour avoir assisté à ses nombreuses conférences à Londres. L'auteur du détective Sherlock Holmes décrivait l'aventurier comme une espèce de « Don Quichotte » moderne, un redresseur de torts chevaleresque. Il va lui inspirer le personnage de Lord John Roxton, l'aventurier, dans son célèbre roman THE LOST WORLD paru en 1912, récit d'une expédition en Amazonie à la recherche de monstres préhistoriques.

On retrouve dans le bouquin de Doyle une certaine nostalgie de l'âge d'or des grandes explorations. L'Empire est bel et bien mort, et le romanesque n'a plus sa place dans la société britannique. Si Lord Roxton est le grand chasseur blanc, héroïque et implacable; le véritable héros est bien le journaliste Edward Malone, héros banal, facilement impressionnable, qui va être amené à se dépasser dans une formidable aventure.


Lord Roxton (à gauche), personnage d’aventurier bâti sur le modèle du Colonel Fawcett.


AU CINÉMA EN 2017
The Lost City of Z de James Gray se penche sur les obsessions du célèbre explorateur pour cette civilisation perdue. Un grand film d'aventure de 2h20 aux critiques dithyrambiques.
Avec Charlie Hunnam, Robert Pattinson, Sienna Miller, et Tom Holland. C'est sorti depuis le 15 mars. Foncez ! Okay


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:42    Sujet du message: Percy H. Fawcett et la cité perdue de Z

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:    Sujet précédent : Sujet suivant  
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    King Kong Index du Forum -> LE VENTURE : LA COMMUNAUTE DU FORUM -> La jungle Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation