top

King Kong dans la BD
Goto page: <  1, 2, 3 … , 11, 12, 13  >
 
Post new topic   Reply to topic    King Kong Forum Index -> LE VILLAGE INDIGENE -> King Kong
Author Message
SKULL.ISLAND
Megaprimatus Kong

Offline

Joined: 03 Aug 2008
Posts: 1,090
Localisation: Haute-Vienne
Point(s): 1,128
Moyenne de points: 1.03

PostPosted: 18/11/2014, 00:22    Post subject: King Kong dans la BD Reply with quote

PublicitéSupprimer les publicités ?
Co-créateur avec Stan Lee d'une incroyable flopée de super-héros tous plus célèbres les uns que les autres, le très prolifique Jack Kirby s'est également spécialisé dans les monstres géants au fil des nombreux comics auxquels il a participé. Souvent lâchées dans des villes remplies de citadins terrorisés, ses créatures démesurées ont souvent un rapport plus ou moins direct avec King Kong, même si elle n'en n'ont pas toujours l'apparence. L'une d'elles, en particulier, se réfère au film de Schoedsack et Cooper. On la trouve dans Journey into Mystery # 65 (février 1961) avec l'histoire "The Brute That Walks".





Howard Avery est un brillant scientifique amoureux de la belle Sally Barton mais sa frêle constitution le complexe au point de lui faire douter de son pouvoir de séduction. Pensant que Sally se moque de lui en secret, Howard met au point un sérum destiné à lui donner une stature plus imposante. Lors de l’injection, il se met à grandir démesurément et se transforme en un monstre velu. Après avoir détruit son laboratoire, il est pris en chasse par la police et s’aperçoit que leurs balles sont inefficaces contre son épiderme très épais. Il décide alors de se servir de sa force pour prendre sa revanche sur Sally. Avertie, cette dernière est mise « en sécurité » dans une cellule du bureau de police mais la brute détruit le bâtiment et Sally a juste le temps de fuir pour aller se fondre au milieu d’un carnaval. En tentant d’échapper au monstre, elle se réfugie sur des montagnes russes mais la brute escalade l’édifice et tente de la saisir alors qu’elle passe à sa porté. Sally a juste le temps de l’éviter en s’engouffrant dans le tunnel de l’horreur mais alors qu’elle est sur le point d’être rattrapée une nouvelle fois, le sérum cesse d’agir et Howard Avery retrouve son apparence normale. Le monstre disparu, Sally et la police sont persuadées qu’Howard en est la cause et toute la ville l’acclame en héro.










Back to top
SUPERMEGALOSAURUS
Administrateur

Offline

Joined: 15 Sep 2007
Posts: 2,023
Localisation: Région parisienne
Point(s): 1,942
Moyenne de points: 0.96

PostPosted: 18/11/2014, 08:23    Post subject: King Kong dans la BD Reply with quote

Sacré Howard, pourquoi tant se compliquer la vie là où quelques pompes et un peu de protéines en poudre auraient à merveille fait l'affaire ?!?

Merci pour ces nouvelles trouvailles Skil !
Back to top
The Lost Spider
New-Yorkais

Offline

Joined: 29 Mar 2011
Posts: 2
Point(s): 2
Moyenne de points: 1.00

PostPosted: 18/11/2014, 18:35    Post subject: King Kong dans la BD Reply with quote

This is taking Dr. Jekyll/Mr. Hyde to a whole new level!
Back to top
SKULL.ISLAND
Megaprimatus Kong

Offline

Joined: 03 Aug 2008
Posts: 1,090
Localisation: Haute-Vienne
Point(s): 1,128
Moyenne de points: 1.03

PostPosted: 19/11/2014, 00:44    Post subject: King Kong dans la BD Reply with quote

"The Brute that Walks" a été réédité au moins deux fois, dans Where Creatures Roam # 1 (1970), puis dans Super Giant # 4 (1973) en Australie.





Si "The Brute that Walks" tient autant de King Kong que du roman de Robert Louis Stevenson "Dr Jekyll & Mr Hyde" (comme l'a si bien fait remarquer the Lost Spider), de nombreuses autres histoires de Kirby, la plupart du temps écrites en collaboration avec son vieux complice Stan Lee, brassent des thèmes similaires et associent le gigantisme du roi de Skull Island à différents mythes du cinéma fantastique. J'en veux pour preuve quelques couvertures que je vous livre ici :




Journey into Mystery # 56 (Marvel, 1960) où un dénommé Zog singe Godzilla s'échappant de sa gangue de glace dans "King Kong vs Godzilla".




Journey into Mystery # 57 (Marvel, 1960) qui met en scène Orogo, une espèce de golem robotique.





Journey into Mystery # 63 (Marvel, 1960) et son Gill-man démesuré répondant au doux nom de Goliath !







Tales to Astonish # 17 (Marvel, 1961) lorgne lui plutôt du coté de Frankenstein avec son Vandoom ! et sa créature géante pourchassée par des villageois armés de torches et de fourches avec, en arrière plan, un sinistre manoir pour parfaire le tout.




Journey into Mystery # 72 (Marvel, 1961) et sa créature toute visqueuse dont le nom ne laisse planer aucun doute sur sa parenté : "the Glob !"




Tales to Astonish # 31 (Marvel, 1962) et sa momie géante s'extirpant d'une pyramide dans "The Mummy's Secret !"




Avec Journey into Mystery # 69 (Marvel, 1961), on revient à une créature de taille plus modeste mais dont les caractéristiques physiques se rapprochent de notre sujet. Ce "Korilla" est bien le petit frère de King Kong.




Enfin, avec Journey into Mystery # 85 (Marvel, 1962), point de monstre géant mais un Loki qui se prend pour Kong au sommet de son building.



Dans le prochain post, je reviendrais plus en détail sur l'influence de King Kong sur l’œuvre de Jack Kirby et sur un personnage déjà évoqué dans ce topic : un certain Gorgilla !
Back to top
SUPERMEGALOSAURUS
Administrateur

Offline

Joined: 15 Sep 2007
Posts: 2,023
Localisation: Région parisienne
Point(s): 1,942
Moyenne de points: 0.96

PostPosted: 24/11/2014, 12:42    Post subject: King Kong dans la BD Reply with quote

Encore une sacrée étude que tu nous balances là Skil, bravo et merci, car pour ma part je ne connaissais pas ce cousin à peine déguisé de King Kong.


SKULL.ISLAND wrote:
Ce qui est encore plus tragique ici c’est que, comme Kong dans une certaine mesure, Gorgilla personnifie l’immigrant rabaissé, stigmatisé et vilipendé. Les humains qui l’assaillent sont inconscients qu’il agit ainsi par pur souci de protection envers eux. Ce n’est qu’au moment de sa mort qu’ils réalisent ses motivations altruistes. Bien qu’il soit perçu comme un monstre, Gorgilla se révèle assez humain pour se sentir concerné par la sécurité de nos pairs.


Pour ma part, j'émettrais un bémol sur cette audacieuse analyse : plus que l'immigrant, dont les motivations sont bien souvent économiques ou politiques, je verrais plutôt en King Kong une allégorie de l'esclave noir victime du trafic transatlantique : comme lui, il est capturé dans un monde primitif, comme lui il est enchaîné et ramené à la civilisation les fers aux pieds, et comme lui, il devra satisfaire aux bons plaisirs de l'homme blanc qui ne le considère guère mieux qu'un simple animal, avant d'être l'objet de traitements inhumains et finalement d'en périr.

Bon, certes, dans le monde fort compliqué d'aujourd'hui, pas sûr que cette interprétation soit encore vraiment d'actualité. Néanmoins, dans le contexte des années trente où les théories raciales les plus farfelues allaient bon train et où la ségrégation sévissait encore un peu partout en occident, une telle lecture n'était peut-être pas sans fondements.
Back to top
SKULL.ISLAND
Megaprimatus Kong

Offline

Joined: 03 Aug 2008
Posts: 1,090
Localisation: Haute-Vienne
Point(s): 1,128
Moyenne de points: 1.03

PostPosted: 25/11/2014, 00:23    Post subject: King Kong dans la BD Reply with quote

Mon cher Sup, je suis 100 % d'accord avec toi en ce qui concerne King Kong, et c'est bien pour ça que j'ai précisé "dans une certaine mesure" car mes propos sur l'immigrant se référaient plutôt à Gorgilla, qui a une histoire un peu différente. Gorgilla choisit délibérément de quitter son île pour aller voir ce qui se passe de "l'autre coté". C'est finalement en passager clandestin qu'il gagne New York, comme des milliers de migrants avant et après lui, somme toute. J'ai justement pris soin de commencer ce post en expliquant que Jack Kirby était fils d'immigrants car il est plus que probable qu'il ait mis un peu de lui dans le personnage de Gorgilla. Tout au long de son tandem avec Stan Lee, si ce dernier signait les histoires, Kirby ne s'est certainement pas contenté d'exécuter la mise en image et a apporté pas mal de choses de son crû et, dans ce cas, le choix de la Statue de la Liberté, de par le symbole qu'elle représente, est sûrement loin d'être anodin.



Le Gorlion



Après Gorgilla, dont la physionomie présentait déjà un certain aspect léonin, Lee et Kirby vont aller au bout de leur démarche en créant Gorlion, une énorme créature qui, comme son nom l'indique, tient à la fois du gorille et du lion. L'histoire dans laquelle elle apparaît met pour la première fois en scène le Dr Droom/Druid qui se rend au Tibet pour assister le grand Lama, alors très malade. Mais, avant de pouvoir le rencontrer, il doit affronter plusieurs obstacles dont le Gorlion, qui garde l'entrée d'un corridor. Cette histoire fut publiée pour la première fois dans Amazing Adventures # 1 (juin 1961) avec le Dr Droom pour personnage principal. Elle fut Rééditée dans Weird Wonder Tales # 19 (décembre 1976) avec certains aménagements pour en faire une aventure du Dr Druid, personnage qui vampirisera Gorgilla dans Weird Wonder Tales # 21 l'année suivante.








Ci-dessus : une planche originale de Amazing Adventures # 1 avec le Dr Droom. En Bas : les cases réaménagées de Weird Wonder Tales # 19 avec le Dr Druid.



Back to top
SKULL.ISLAND
Megaprimatus Kong

Offline

Joined: 03 Aug 2008
Posts: 1,090
Localisation: Haute-Vienne
Point(s): 1,128
Moyenne de points: 1.03

PostPosted: 26/11/2014, 01:30    Post subject: King Kong dans la BD Reply with quote

Parmi les nombreuses créatures imaginées par Stan Lee et Jack Kirby, Kraa, apparu dans Tales of Suspense # 18 (1961) “Kraa the Unhuman !” mérite également un petit détour.





Un professeur d’université américain rêvant d’aventures se rend en Afrique pour effectuer des recherches sur de mystérieuses statues soudainement érigées par une tribu isolée. Il finit par découvrir que les indigènes vénèrent un des leurs transformé en monstre par des tests atomiques soviétiques. La gigantesque créature, nommée Kraa, désire ardemment se venger de tous les hommes civilisés mais éprouve des sentiments confus quand le professeur réagit envers elle avec compassion plutôt qu’avec peur ou cruauté. C’est ainsi que, lorsque le professeur est attaqué par un python géant, Kraa sacrifie sa propre vie pour le sauver.









Je vous l’accorde : hormis le fait que Kraa soit une créature géante vénérée par une tribu indigène, le rapport avec King Kong n’est pas si évident. Ce monstre mutant affiche un look qui ne rappelle pas vraiment notre gorille préféré. Mais, lors de la réédition de cette histoire dans Where Monsters Dwell # 15 en 1970, John Severin dessine une nouvelle couverture qui présente Kraa sous un jour nouveau. Son visage fait beaucoup plus penser à la première version de la marionnette de King Kong fabriqué par Marcel Delgado sur les indications de Willis O’Brien et qui fut refusé par Merian Cooper qui la trouvait ridicule. De plus, cette nouvelle couverture illustre le combat avec un python géant, scène qui préfigure étrangement un affrontement similaire dans le remake produit par De Laurentiis quelques années plus tard.







Je me demande même dans quelle mesure cette couverture n’aurait pas également influencé ce model kit produit par Mad Lab en 1993.


Back to top
SKULL.ISLAND
Megaprimatus Kong

Offline

Joined: 03 Aug 2008
Posts: 1,090
Localisation: Haute-Vienne
Point(s): 1,128
Moyenne de points: 1.03

PostPosted: 26/11/2014, 11:00    Post subject: King Kong dans la BD Reply with quote

En septembre 1959, Stan lee rend un nouvel hommage à King Kong dans Journey into Mystery # 54 et l’histoire « I Unleashed Monstro on the World! ».





Monstro est un gorille géant albinos qui vit sur une petite île au large des cotes africaines. Rendu aveugle par des années de captivité au fond d’une grotte, il a développé une sorte de 6e sens. Sam « Spell » Binder, un homme de spectacle, entend parler de l’infortuné créature et organise une expédition sur l’île de Monstro afin de le capturer et de l’exhiber dans son nouveau show. Une fois sur place il négocie avec le chef de la tribu qui détient Monstro en captivité. Binder endort le gorille à l’aide d’un gaz et l’embarque dans un bateau faisant route vers l’Amérique pour faire de l’animal l’attraction principale du Binder’s Show.

Lors de la première, Monstro, de par sa cécité – que Binder ignorait - s’avère être capable de résister au contrôle hypnotique de ce dernier et s’échappe dans la ville pour finir par trouver refuge dans un tunnel. Traqué, il est une nouvelle fois endormis et ramené sur son île par les autorités.





La couverture, qui est l’œuvre de Jack Kirby, représente un Monstro totalement différent de celui de Steve Ditko qui a illustré cette histoire.


Back to top
SUPERMEGALOSAURUS
Administrateur

Offline

Joined: 15 Sep 2007
Posts: 2,023
Localisation: Région parisienne
Point(s): 1,942
Moyenne de points: 0.96

PostPosted: 26/11/2014, 11:04    Post subject: King Kong dans la BD Reply with quote

T'es en vacances ou quoi Skil ?!

Merci pour cette avalanche d'avatars tous plus incroyables les uns que les autres !
Back to top
SKULL.ISLAND
Megaprimatus Kong

Offline

Joined: 03 Aug 2008
Posts: 1,090
Localisation: Haute-Vienne
Point(s): 1,128
Moyenne de points: 1.03

PostPosted: 26/11/2014, 11:47    Post subject: King Kong dans la BD Reply with quote

Non. C'est juste que je ne travaille pas ce matin, mais il faut que j'y retourne cet après-midi. Mad

En tout cas merci de me lire. Tous tes petits messages m'encouragent bien dans cette longue quête.
Back to top
SUPERMEGALOSAURUS
Administrateur

Offline

Joined: 15 Sep 2007
Posts: 2,023
Localisation: Région parisienne
Point(s): 1,942
Moyenne de points: 0.96

PostPosted: 26/11/2014, 12:00    Post subject: King Kong dans la BD Reply with quote

Keep the faith, comme dirait le Jambon Jovial, c'est toujours un plaisir de te lire mon ami
Back to top
SKULL.ISLAND
Megaprimatus Kong

Offline

Joined: 03 Aug 2008
Posts: 1,090
Localisation: Haute-Vienne
Point(s): 1,128
Moyenne de points: 1.03

PostPosted: 05/12/2014, 19:22    Post subject: King Kong dans la BD Reply with quote

Avant de quitter provisoirement le merveilleux univers des éditions Marvel, vous en reprendrez bien une petite louche quand même ?

Don Marquez, dont il a été fait mentions à plusieurs reprises dans le topic réservé aux artistes, a réalisé cette œuvre en hommage au titre Tales to Astonish. On y retrouve la plupart des monstres de Jack Kirby qui ont ornés les couvertures de cette publication. Gorgilla est même au premier plan !







Gorgilla toujours, vu par un autre fan.



John Carter, Warlord of Mars, titre apparu en 1977, est bien sûr une adaptation des romans d'Edgar Rice Burroughs, au même titre que la production Disney réalisée pour le cinéma en 2012. Les couvertures des n° 2 et 3, dessinées par Gil Kane, montrent les fameux gorilles blancs à quatre bras. Cette abondance d'appendices ne leur sera pourtant pas d'une grande efficacité contre un John Carter visiblement très remonté !




Back to top
SKULL.ISLAND
Megaprimatus Kong

Offline

Joined: 03 Aug 2008
Posts: 1,090
Localisation: Haute-Vienne
Point(s): 1,128
Moyenne de points: 1.03

PostPosted: 28/12/2014, 18:33    Post subject: King Kong dans la BD Reply with quote

Martin Mystère, le détective de l'impossible (Martin Mystère, il detective dell'impossibile), est une série de bande dessinée italienne créée par le scénariste Alfredo Castelli et le dessinateur Giancarlo Alessandrini, éditée en album depuis avril 1982 par Sergio Bonelli Editore.

Martin Jacques Mystère est un écrivain que ses recherches entraînent très souvent sur la piste de légendes ou de secrets millénaires, convoités par des gens peu scrupuleux, voire par les Hommes en noir (organisation qui a pour but de détruire toute preuve qui pourrait contredire l'histoire officielle).

A l’occasion des 30 ans de la série, un album spécial, qui situe l’aventure dans les années 30, fait intervenir King Kong. Les personnages récurrents de la série sont bien là mais dans des rôles quelques peu modifiés, telle Angie, une amie de Martin Mystère qui se retrouve ici presque toujours à moitié nue, dans la peau d’une actrice emportée par le grand singe au sommet de l’Empire State Building. Le contexte des années 30 permet également à Martin Mystère de croiser quelques figures emblématiques de cette glorieuse période, allant de Mickey Mouse à Billy Wilder en passant par Orson Welles.






















La couverture de ce numéro 320 (avril 2012) est bien évidement un hommage à une œuvre d’un autre artiste italien, Renato Casaro, qui réalisa ce « Shooting Break » dans les années 80, inspiré par une célèbre photo prise par Charles C. Ebbets en 1932, "Lunch atop a skyscraper".




Planche originale de Giancarlo Alessandrini.




"Shooting Break" de Renato Casaro.




"Lunch Atop a Skyscraper" de Charles C. Ebbets (1932).




Restons en Italie avec ce King Kong e Altre Storie, un roman graphique réalisé par Sesar (alias Sergio Sarri) et publié par Rizzoli-Milano libri en 1991.




Back to top
SKULL.ISLAND
Megaprimatus Kong

Offline

Joined: 03 Aug 2008
Posts: 1,090
Localisation: Haute-Vienne
Point(s): 1,128
Moyenne de points: 1.03

PostPosted: 18/01/2015, 02:12    Post subject: King Kong dans la BD Reply with quote

Great find Lost Spider, you rule !



En parlant de mangas, il en existe un de 1957 consacré à Tarzan. Les dessins sont de Toyoda Minoru et le scénario a été écrit par Yamada Akamaro. Here Comes Shōnen Tarzan (Shōnen taazan wa yuku) raconte les aventures d'un Tarzan quelque peu différent de celui créé par Edgar Burroughs. Dans l'une des histoires, qui se situe dans l'Himalaya, Tarzan est à la poursuite de pilleurs de tombes qui recherchent une idole d'or enterrée au sommet d'une montagne. L’endroit, appelé "le pays des labyrinthes", est habité par une tribu qui vit dans des "trous" creusés dans le sol, un peu à la manière des Hobbits. Les indigènes se montrent plutôt hostiles mais Tarzan rencontre un autre problème de taille : le Gonmos. Cette créature n'est plus ni moins que King Kong réincarné mais, japonaiserie oblige, tient aussi de Godzilla puisqu'elle est capable d'envoyer un souffle radioactif sur les avions de l'armée indienne qui tentent de la neutraliser. Des essais atomiques sur la montagne ont eu pour effet de la faire quitter son repaire après qu'une neige radioactive ait recouvert les sommets de l'Himalaya. Comme quoi, on ne dénoncera jamais assez les dangers de l'Atome !


Back to top
SUPERMEGALOSAURUS
Administrateur

Offline

Joined: 15 Sep 2007
Posts: 2,023
Localisation: Région parisienne
Point(s): 1,942
Moyenne de points: 0.96

PostPosted: 16/02/2015, 10:25    Post subject: King Kong dans la BD Reply with quote

Décidément, ces misérables humains ne sont vraiment bons à rien, même quand ils ont vu le film avant, ils réitèrent encore et toujours les mêmes bêtises.

Merci pour cette nouvelles petite perle Skil !
Back to top
Display posts from previous:    Previous topic : Next topic  
Post new topic   Reply to topic    King Kong Forum Index -> LE VILLAGE INDIGENE -> King Kong All times are GMT + 1 Hour
Goto page: <  1, 2, 3 … , 11, 12, 13  >
Page 12 of 13

 
Jump to:  

Index | Administration Panel | Forum hosting | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation